Christian Lepage
Agence QMI

Eddy Savoie inquiet pour sa sécurité

Eddy Savoie inquiet pour sa sécurité

Eddy Savoie. Photo Archives / Agence QMI

Christian Lepage

LONGUEUIL - L'homme d'affaires Eddy Savoie, propriétaire des Résidences Soleil, s'est dit particulièrement inquiet pour sa sécurité et celle de ses proches à la suite de la divulgation de sa fortune devant le tribunal lundi.

«On a trouvé ça un peu dur de se faire imposer ça», a affirmé M. Savoie au Courrier du Sud, à la suite des audiences qui auront duré deux jours, au palais de justice de Longueuil.

Eddy Savoie, dont la fortune est évaluée à plus de 1,5 milliard $, n'a pas apprécié de devoir révéler ses avoirs personnels lors du procès en dommages punitifs que lui a imposé la plaignante Pierrette Thériault-Martel, qui avait été victime auparavant d'une poursuite bâillon de l'homme d'affaires.

«On est en affaires depuis 50 ans et on a travaillé dur. Ce n'est pas quelque chose qu'on voulait révéler à la population. C'est pour ça qu'on n'est pas à la bourse», a indiqué l'homme d'affaires de Boucherville.

Lors d'une entrevue téléphonique quelques heures après la fin des audiences, Eddy Savoie a avoué avoir trouvé cet épisode particulièrement pénible. «Quand on est grand-père comme moi qui a 13 petits-enfants, et ma conjointe et mes cinq enfants travaillent dans l'entreprise familiale, on espère que la vérité sera enfin connue. Et puis, le juge est là pour rendre justice», a-t-il déclaré.

Eddy Savoie soutient que ce n'est pas deux ou trois personnes qui vont réussir à salir sa réputation et celle de son entreprise. «L'avocat de Mme Thériault-Martel, Me Jean-Pierre Ménard, pour lui, c'est une affaire en or quand il parle en mal des Résidences Soleil.»

Mais lorsqu'on lui demande pourquoi il n'a pas songé à s'entendre à l'amiable avant de se présenter devant le tribunal lundi matin et devoir ainsi révéler sa fortune, il répond : «Me Ménard, il n'était pas intéressé à avoir un règlement».

Le juge Gary Morrison de la Cour supérieure a pris la cause en délibéré. Il fera connaître sa sentence d'ici les trois prochaines semaines.

Exposé à des menaces?

M. Savoie a-t-il raison de s'inquiéter de ce qui pourrait lui arriver? Alors qu'il refusait jusqu'alors de dévoiler ses actifs pour des raisons de sécurité, Eddy Savoie est-il maintenant exposé à des menaces? Oui, selon deux experts consultés par TVA Nouvelles.

«C'est certain que ça a un impact [de dévoiler sa fortune]. Quand on fait une évaluation de la menace, ça devient un risque pour la personne, mais aussi pour sa famille», a expliqué le président du Groupe SIRCO, Claude Sarrazin.

Parmi les principales menaces qui peuvent peser sur une personne bien nantie, l'expert en sécurité souligne l'extorsion, mais aussi l'enlèvement.

«Il y a beaucoup de complots pour des situations comme ça. [...] Ce n'est pas toujours des scénarios dignes de films d'action, mais c'est bien réel», a ajouté M. Sarrazin qui rappelle notamment que René Angélil a été victime d'une telle histoire au début des années 2000. Une femme qui prétendait avoir été violée par le populaire impresario réclamait alors plusieurs millions de dollars pour acheter son silence.

Même son de cloche du côté du policier à la retraite et spécialiste en protection rapprochée, Mario Berniqué, qui croit que certaines personnes pourraient être tentées de profiter de la richesse d'Eddy Savoie.

«Il a raison d'avoir peur. C'est une question de sécurité financière aussi. Plus tu es discret dans ce monde-là, mieux c'est. Si les gens voient une façon d'aller chercher un gain quelconque, ils vont le faire», a-t-il expliqué. L'ex-policier a souligné, entre autres, que plusieurs pourraient entreprendre des poursuites judiciaires contre M. Savoie en sachant qu'il a les moyens de payer.

«Souvent, ce qu'on va conseiller aux gens c'est d'être discret avec leur fortune», a ajouté Claude Sarrazin, qui explique que le propriétaire des Résidences Soleil y parvenait très bien avant que la Cour lui ordonne de rendre publique la valeur de ses avoirs.

Quels moyens prendre

Les deux experts s'entendent pour dire que les moyens de sécurité à mettre en place pour assurer la sécurité d'Eddy Savoie varient en fonction de l'évaluation de la menace.

«Le besoin vient d'abord de lui. A-t-il eu des menaces? S'il a eu des menaces directes ou indirectes, on peut faire appel aux policiers. Est-ce que sa vie est menacée? Celle de sa famille? Celle de ses biens? A-t-il besoin d'un service de sécurité?» a donné en exemple Mario Berniqué.

L'ex-policier croit même qu'Eddy Savoie pourrait être forcé de modifier certaines habitudes, comme ses itinéraires, dans le cas où il se sentirait menacé.

«Plus c'est connu, plus il doit s'ajuster. S'il participe à des événements spéciaux, il devra s'entourer et s'organiser différemment. Une sécurité visible et directe ou une sécurité invisible et indirecte», a-t-il conclu.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos