Agence QMI

Jeunes placés dans des CHSLD: un père dénonce la situation

BROSSARD - Au Québec, 10% des patients des CHSLD ont moins de 65 ans. Une situation que dénonce le père de Charles-Olivier, 22 ans, qui demeure dans un de ces établissements à Brossard en Montérégie.

Le jeune homme demeurait jusqu'en avril dernier dans une résidence intermédiaire de Brossard.

Mais après une fracture au fémur et un long séjour à l'hôpital Charles-Lemoyne de Greenfield Park, il a fallu trouver un nouveau lieu de résidence pour Charles-Olivier.

En effet, le centre de réadaptation ne voulait pas qu'il retourne dans sa résidence, car il dort dans un lit entouré d'un filet, ce qui est considéré comme une contention.

Or, une nouvelle directive du ministère de la Santé empêche les ressources intermédiaires d'appliquer des contentions.

Le jeune Charles-Olivier habite donc depuis le mois de septembre, dans un CHSLD de Brossard, ou il vit uniquement avec des personnes âgées et il s'ennuie.

«Le soir malheureusement il y a moins d'employés donc il est seul. Il n'y a plus personne dans les corridors, il n'y a pas d'activités. Il est laissé à lui-même, il se promène donc on vient ici quasiment tous les soirs», a expliqué le père de famille.

«L'Agence de santé et de services sociaux devrait donner beaucoup de ressources aux CHSLD. Plus de personnel, plus d'argent. Parce qu'à un moment, donné ils n'auront pas le choix. Des enfants comme ça, ils vont se ramasser dans les CHSLD donc ça va être plus d'ouvrage pour les infirmières, les préposés, les auxiliaires», a-t-il ajouté.

Interrogée par TVA Nouvelles, la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, dit vouloir trouver de nouvelles ressources.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos