Le présumé pyromane de L'Épiphanie accusé


Guy Latour

JOLIETTE - L'individu arrêté en lien avec une série d'incendies criminels à L'Épiphanie, dans Lanaudière, a été formellement accusé mardi.

Jean-Marie Chayer, 46 ans, de L'Épiphanie, a comparu en après-midi au Palais de justice de Joliette, pour faire face à quatre chefs d'accusation.

Selon la dénonciation, vendredi dernier, le suspect aurait intentionnellement mis le feu à deux immeubles de la rue Sainte-Anne, en sachant que les lieux étaient habités ou occupés.

Deux chefs d'incendie criminel causant des dommages ont aussi été déposés contre l'homme de 46 ans.

L'avocat de l'accusé, Me Robert Loiseau n'a enregistré aucun plaidoyer. La Couronne s'est opposée à la remise en liberté de M. Chayer, qui possède un antécédent de conduite avec les facultés affaiblies en 2010, pour lequel il avait écopé d'une amende de 1000 $.

Ce dernier sera de retour en cour ce vendredi pour son enquête sous cautionnement. La Couronne a indiqué au tribunal que d'autres accusations concernant des infractions similaires pourraient être portées d'ici là.

Le suspect a affiché une mine calme et impassible durant son bref passage devant le juge Paul Chevalier. Plusieurs membres de sa famille étaient aussi présents et ont quitté rapidement le Palais de justice après la mise en accusation du suspect.

Rappelons que Jean-Marie Chayer a été arrêté le samedi, à la suite d'une courte enquête de la Division des Enquêtes Régionales ouest de la Sûreté du Québec.

Depuis le 23 avril dernier, sept incendies suspects ont éclaté dans la municipalité de L'Épiphanie, dans le secteur des rues Roch, Notre-Dame et Sainte-Anne. La plupart des incendies ont endommagé des cabanons, mais le 17 mai dernier, trois résidences avaient été incendiées.

Le suspect a été intercepté par des patrouilleurs de la SQ, sous un balcon, au presbytère de L'Épiphanie après qu'une citoyenne ait vu le suspect mettre le feu à un véhicule.


Vidéos

Photos