Une fillette attaquée par un chien


Axel Marchand-Lamothe

Dernière mise à jour: 20-05-2013 | 18h20

L'ASSOMPTION - Une fille de quatre ans a été attaquée par un chien lundi matin sur la rue Mariani à L'Assomption, dans Lanaudière.

«Le chien, pour une raison encore inconnue, aurait sauté sur l'enfant un peu avant 10 h, mais sa vie n'est pas en danger», a indiqué l'agent Alain Benoît du Service de police de L'Assomption/Saint-Sulpice.

Selon les autorités, la fillette marchait dans la rue avec sa cousine de 16 ans qui la gardait, lorsque l'animal de grande taille, un mâtin de Naples, les a chargées.

L'enfant aurait subi des blessures sérieuses au cou ainsi qu'aux bras et aux jambes.
«La fillette a d'abord été transportée à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur avant d'être transférée dans un hôpital montréalais», a précisé Alain Benoît.

D'après TVA Nouvelles, elle a été admise à l'Hôpital Sainte-Justine où elle pourrait devoir subir des greffes.

Un voisin, armé d'une barre de fer, s'était interposé avant l'arrivée des policiers pour séparer l'animal de l'enfant. Il a asséné des coups au chien pesant 80 kilos pour y arriver.

Deux agents du service de police sont parvenus à coincer l'animal au fond d'une cour. Ils ont dû faire feu avec leurs armes en raison de son agressivité. Le chien est allé ensuite se cacher sous une galerie de la propriétaire. Il n'a toutefois pas succombé à ses blessures.

L'animal a été transporté au refuge animal du Berger Blanc. Il sera mis en quarantaine, puis euthanasié.

La conjointe du propriétaire du chien, qui est aussi intervenue, a été blessée aux bras. La cousine de la fillette, elle, souffre d'un choc nerveux.

Aucune accusation n'a été portée pour l'instant par la police.

Un chien inquiétant

L'incident a choqué plusieurs résidents du secteur, dont Lucie Richard et Claude Mercier.

«On a entendu des cris, on pensait à une chicane d'enfants sur le coup. On a compris ensuite», ont-ils expliqué.

Les voisins interrogés n'étaient pas surpris de la tournure des événements.

«Beaucoup de monde dans le voisinage avait peur du chien. Ma fille, quand elle débarquait de l'autobus, se dépêchait de rentrer à la maison. Mais normalement, il restait sur son terrain», a affirmé José Afonso.

«On évitait le secteur quand on marchait. On a déjà vu le chien se promener dans la rue sans surveillance», ont raconté Mme Richard et M. Mercier.

Le mâtin de Naples (Neapolitan Mastiff en anglais) est un chien massif qui peut peser jusqu'à 90 kilos. Il est considéré comme un excellent chien de garde, mais qui exige de la fermeté de la part de ses maîtres. Il s'agit d'une race ancienne, puisque les Romains les utilisaient lors des jeux du cirque.

Sur les ondes de la chaîne LCN, Mélissa Ellefsen-Drouin, du centre d'élevage Au Coup de patte, a expliqué qu'un chien, qu'il soit gros ou petit, a toujours besoin d'une bonne éducation. «Souvent, les gens sont mal informés», a-t-elle dit. À son avis, certains animaux ont également un «mauvais départ» en étant séparés trop tôt de leur mère et mis trop vite en vente.

Mme Ellefsen estime que, pour certaines races puissantes, on devrait exiger des formations obligatoires pour les personnes qui en sont propriétaires.


Vidéos

Photos