Anne Préfontaine
Agence QMI

Les trois enfants de Sonia Blanchette ont été tués par noyade


Anne Préfontaine

Dernière mise à jour: 09-05-2013 | 20h49

DRUMMONDVILLE - Les trois enfants présumément tués par leur mère à Drummondville en décembre dernier sont morts par noyade, selon le rapport du coroner Yvon Garneau obtenu par TVA Nouvelles.

Les deux plus jeunes, Anaïs, 2 ans, et Loïc, 4 ans, sont morts par noyade et l'aînée, Laurélie, 5 ans, est décédée par noyade combinée à une strangulation.

Autre fait troublant, les trois enfants n'ont pas été intoxiqués. Ils étaient donc conscients au moment où leur mère, Sonia Blanchette aurait présumément commis ces gestes irréparables.

La pathologiste a indiqué que des marques ont été décelées sur le nez des deux plus jeunes enfants. On ignore ce que signifient ces marques. L'enquête préliminaire le révélera.

Le rapport du coroner Garneau est court. Il n'y a aucune recommandation afin de ne pas nuire au processus judiciaire. Il se contente de dire qu'il s'agit de décès de nature violente.

Le père des enfants, Patrick Desautels a préféré n'émettre aucun commentaire publiquement. Entre les lignes, on comprend que le document ajoute à la douleur et au chagrin de cette famille déjà durement éprouvée.

M. Desautels tente d'obtenir son statut de victime d'acte criminel devant l'IVAC.

La mère, accusée de triple meurtre prémédité, doit revenir devant tribunal le 21 juin. La date de son enquête préliminaire devrait être fixée. L'enquête devrait avoir lieu cet automne au palais de justice de Drummondville.

Le drame est survenu le 2 décembre dernier dans l'appartement de Sonia Blanchette, rue Turcotte, à Drummondville. Les enfants auraient été noyés dans la baignoire.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos