Une photo de la dépouille d'Andrée Boucher aurait circulé

QUÉBEC - Une photo de la dépouille de l'ex-mairesse de Québec Andrée Boucher, prise à la morgue de l'Hôpital Laval, aurait circulé sans autorisation, a appris TVA Nouvelles.

Mme Boucher est morte subitement à son domicile, en août 2007. Or, une source, qui veut conserver l'anonymat, nous a confié qu'elle avait vu cette photo sur l'appareil photo d'une tierce personne.

«J'étais avec quelques personnes dans un stationnement. Il y a une personne qui est arrivée près moi et m'a dit: "J'ai de quoi à te montrer". Il a sorti un appareil photo sur lequel j'ai reconnu immédiatement la mairesse Boucher, qui était décédée depuis un jour ou deux, couchée sur une table de métal. Je la vois encore, bien comme il faut.»

Cette photo de la dépouille aurait été prise dans la morgue de l'Hôpital Laval, où a eu lieu l'autopsie sur le corps de l'ex-mairesse.

Cette source a choisi de se confier à TVA Nouvelles après la publicisation de l'affaire des photos de cadavres qu'un employé de la morgue de Québec aurait collectionnées et en pensant aux familles de ces personnes décédées.

«Je crois qu'il y a une limite, là, a dit cette source. Après le décès d'une personne, je crois qu'on devrait un peu la laisser en paix et penser aux familles, évidemment. (...) Il y a une limite. C'est un peu tordu et il y a une limite.»

Aussi sur Canoe.ca

Cependant, cette histoire de photo de la mairesse Boucher n'a rien à voir avec celle des photos de cadavres qu'un employé de la morgue de Québec aurait collectionnées. Il s'agit de deux affaires distinctes puisque la dépouille de Mme Boucher n'a pas transité par la morgue de Québec.

Informé de la situation, le mari de la mairesse décédée, Marc Boucher est outré.

«Ça me désole, a-t-il dit. On s'attend toujours à ce que le professionnalisme soit présent partout. (...)Je me demande si ce n'est pas de la même nature que la profanation d'un cadavre.»

L'Hôpital Laval invite toute personne qui aurait connaissance qu'on fasse circuler des photos de cadavres prises à l'intérieur de son établissement à dénoncer la situation auprès des corps policiers.



Vidéos

Photos