Les sauveteurs chavirent en recherchant un corps


Jean-Marc Gilbert

Trois pompiers et une policière de la Sûreté du Québec (SQ) ont été transportés à l'hôpital, vendredi matin, après avoir chaviré d'une embarcation alors qu'ils recherchaient un corps qui aurait été aperçu sur la rivière Saint-Charles, à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie.

Jeudi soir, des jeunes de 10 à 12 ans ont cru apercevoir le corps d'un individu flottant à la surface. Ils ont tenté de le secourir et de le ramener à la rive, sans succès. De retour à la maison, ils n'ont pas immédiatement informé leurs parents de la situation. L'un d'eux l'a finalement fait vers minuit.

Une heure plus tard, les parents ont communiqué avec les pompiers et les policiers qui se sont rendus sur les lieux pour effectuer des recherches dans le but de localiser le corps en question. Une embarcation de type Zodiac a été mise à l'eau.

Peu après 5h, l'embarcation dans laquelle se trouvaient quatre pompiers et une policière a chaviré dans les eaux glaciales de la rivière.

«Ils ont rencontré un fort courant, près du pont Masson, ce qui a fait chavirer l'embarcation», a indiqué le sergent Daniel Thibaudeau de la SQ.

«Ils ont passé entre 15 et 20 minutes dans la rivière jusqu'à ce qu'un patrouilleur, qui passait par hasard dans le secteur, entende des cris. Il s'est emparé d'une perche et a pu permettre à tout le monde de regagner la rive», a-t-il ajouté.

Quatre des cinq personnes ont été transportées à l'hôpital pour traiter un début d'hypothermie. Leurs vies n'étaient pas en danger.

La SQ poursuit les recherches

Vendredi matin, les recherches ont repris sur la rivière Saint-Charles pour tenter de localiser le corps que les jeunes auraient aperçu, jeudi soir. L'hélicoptère de la SQ a notamment survolé le secteur et l'opération a pris fin en après-midi.

La porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin, a indiqué que les recherches devraient reprendre au même endroit, samedi matin, avec l'aide d'embarcations et possiblement des plongeurs de la SQ.



Vidéos

Photos