«Mon rêve, c'était de tuer ma famille»

RIMOUSKI - Le procès du jeune Tobby Carrier, 22 ans, a repris mercredi matin au palais de justice de Rimouski. Le tribunal a alors commencé à visionner l'interrogatoire vidéo de celui qui est accusé du meurtre prémédité de son frère et de tentative de meurtre sur ses parents.

Tout au long de la séquence, Carrier apparaît très calme, mais tient des propos particulièrement incriminants.

«J'avais terriblement envie de tuer mes parents, a-t-il expliqué une douzaine d'heures après la violente agression. Mon rêve, c'était de tuer ma famille. Je le sais que c'est mal, j'ai médité là-dessus, je connaissais les conséquences. J'admets que ce que j'ai fait c'était assez sadique, mais j'ai été contrôlé par la rage. J'ai fait ce que j'avais à faire.»

«Je me trouve un peu fou, faut pas être sain d'esprit pour faire ça, mais ça m'a fait du bien, ça m'a défoulé de ma rage, a ajouté le jeune accusé. Je suis déçu de ne pas avoir tué mes parents, car c'est eux que je haïssais le plus.»

Lors de son interrogatoire, Tobby Carrier a expliqué aussi ce qui a créé sa haine à l'endroit de ses parents. Il a parlé notamment d'une certaine agressivité de son père à son égard. «J'ai jamais eu le goût de vivre depuis mes 15 ans», a-t-il dit.


Vidéos

Photos