Incendie mortel: la victime se déplaçait difficilement

MONTRÉAL - L'homme qui a perdu la vie, mardi soir, dans l'incendie d'une résidence de L'Île-Bizard, dans le nord-ouest de Montréal, avait de la difficulté à marcher normalement.

Selon un ami de l'homme, celui-ci était un mécanicien en arrêt de travail. Il marchait donc avec une canne.

L'homme, âgé de 51 ans, avait été retrouvé en arrêt cardiorespiratoire dans la maison en flammes peu de temps après le début de l'intervention des pompiers.

«Les pompiers l'ont amené à l'extérieur et ont commencé des manœuvres de réanimation, mais les ambulanciers ont finalement constaté son décès sur place, a expliqué Bob Lamle, porte-parole d'Urgences-santé. Il avait des brûlures sérieuses.»

Les flammes s'étaient déclarées vers 19 h, mardi, dans la résidence de la 5e avenue, tout près de l'intersection du chemin du Bord-du-Lac. À l'arrivée des premiers pompiers, l'embrasement était déjà considérable.

Une trentaine de pompiers avaient mis environ 40 minutes à maîtriser le brasier, a indiqué Michel Bourgeois, chef aux opérations des pompiers de Montréal.

L'enquête concernant cet incendie a été confiée à la police de Montréal.


Vidéos

Photos