Mort d'un employé du gouvernement du Canada au Ghana

Alcool,

Selon le journal The Daily Guide, l'homme serait Darrell Prokopetz, 54 ans. Photo Archives / Agence QMI

OTTAWA - Un employé du gouvernement canadien a été retrouvé mort le 30 janvier dernier dans un hôtel de luxe à Accra, au Ghana, après une surdose de cocaïne, et des excès d'alcool et de sexe, a rapporté le journal local The Daily Guide.

Selon ce journal, l'homme serait Darrell Prokopetz, 54 ans, directeur de projet à l'École de la fonction publique du Canada, l'organisme fédéral qui offre de la formation aux fonctionnaires canadiens au pays et à l'étranger.

Sa mort aurait été confirmée au Daily Guide la semaine dernière par la haute-commissaire du Canada au Ghana, Trudy Kernighan, qui cependant a refusé de donner davantage de précisions tant que les conclusions de l'enquête ne seront pas connues.

Le ministère des Affaires étrangères n'a pas voulu, lui non plus, donner plus de détails ou identifier formellement la victime, lundi.

Un porte-parole du ministère, John Babcock, a toutefois indiqué par courriel que le décès n'est en aucun cas lié à la récente mission commerciale du Canada au Ghana, contrairement à ce qu'avait rapporté le journal local.

Plusieurs sources ont affirmé au Daliy Guide avoir visionné les images captées par la caméra de sécurité de l'hôtel la nuit précédant la mort de M. Prokopetz, où l'on le verrait en compagnie de deux jeunes femmes. Ces dernières auraient reconnu avoir passé une heure chacune avec M. Prokopetz. L'homme aurait été transporté inconscient dans un hôpital, où il serait décédé.

L'article nécrologique indique que M. Prokopetz a passé 34 années au sein de la fonction publique et qu'il «était fier de représenter le gouvernement du Canada lors de ses nombreux voyages à travers le monde».

Darrell Prokopetz était originaire de la Saskatchewan.



Vidéos

Photos