Une centaine d'aînés se retrouvent à la rue


Elizabeth Laplante

Dernière mise à jour: 01-02-2013 | 22h50

LAVAL - Une centaine de personnes âgées se sont retrouvées à la rue, vendredi soir, à la suite d'un violent incendie qui a entièrement ravagé la résidence Villa Ste-Rose située sur le boulevard Marc-Aurèle-Fortin, à Laval.

Les flammes auraient pris naissance vers 18 h dans l'entretoit de l'édifice.

À l'arrivée des pompiers, le personnel avait déjà entamé l'évacuation des résidents et les services d'urgence ont pris la relève. Personne n'a été blessé.

«C'est sûr que c'est plus compliqué d'évacuer des personnes à mobilité réduite, mais tout s'est bien déroulé», a souligné le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de la Ville de Laval, Louis Boucher.

Une soixantaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux afin de combattre le brasier.

«Le feu s'est propagé assez rapidement, dû aux vents extrêmes et au froid», a indiqué le chef aux opérations. Pour l'instant, «on est en stratégie défensive et on se limite à protéger les bâtiments adjacents», a-t-il précisé, peu avant 20 h. Les pompiers ont réussi à maîtriser les flammes dans l'heure qui a suivi.

Au total, 79 résidents ont été évacués du bâtiment où demeurent en permanence 100 personnes âgées autonomes et semi-autonomes en perte de mobilité. Plusieurs étaient cependant absents au moment de l'incendie. Les sinistrés ont pu se réfugier dans des autobus de la Société de transport de Laval (STL), alors que la température extérieure avoisinait -13 degrés Celsius.

La majorité des résidents évacués seront hébergés par des membres de leur famille. Toutefois, une dizaine de personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge canadienne. Ces sinistrés devraient être hébergés dans d'autres résidences pour personnes âgées de Laval qui «ont offert leur soutient», a tenu à préciser la porte-parole de la Croix-Rouge, Myrian Marotte.

Durant l'opération, un vaste périmètre de sécurité a été établi aux abords de l'édifice qui est une perte totale. Le service d'incendie n'était pas en mesure de préciser le montant des dommages matériels.

En fin de soirée vendredi, les enquêteurs étaient sur place afin de déterminer la cause de l'incendie.


Vidéos

Photos