Vito Rizzuto en vacances dans le Sud

Mafia montréalaise - Vito Rizzuto en vacances dans le Sud

M. Rizzuto, 66 ans, aurait pris un vol en direction de Punta Cana, en partance de l'aéroport Montréal-Trudeau.Photo Archives / Agence QMI


Éric Thibault

MONTRÉAL - Le parrain déchu de la mafia montréalaise se reposera sous le chaud soleil de la République dominicaine lorsque la commission Charbonneau reprendra ses travaux, lundi prochain.

Des sources policières ont confirmé au Journal de Montréal l'information rapportée par le quotidien The Gazette voulant que Vito Rizzuto ait quitté l'aéroport Montréal-Trudeau en direction de Punta Cana, vers 5h30, mercredi matin.

Les forces policières, qui s'intéressent de près aux déplacements de l'homme de 66 ans depuis son retour au pays le 5 octobre dernier, ont été mises au courant de son départ, a-t-on appris.
Les vacances dans le Sud du parrain commencent à quelques jours de la reprise des audiences publiques à la commission Charbonneau, prévue pour lundi.

Assigné à témoigner

Le 19 novembre dernier, une citation à comparaître devant cette commission a été remise en personne à Vito Rizzuto, que des enquêteurs de la section des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec ont alors abordé sur une rue de Montréal. Aucune date n'a toutefois été mentionnée quant à son éventuel témoignage.

Il a abondamment été question de l'implication alléguée de la mafia dans l'industrie québécoise de la construction, au cours des audiences de la commission Charbonneau, l'automne dernier.

Des témoins sont venus dire devant la juge France Charbonneau que des redevances de 2 à 3% en argent comptant étaient versées à la mafia sur des contrats d'infrastructure publique, à Montréal et à Laval.

Des images filmées par des caméras de surveillance installées par la GRC dans son projet d'enquête Colisée montraient des entrepreneurs apporter des liasses de billets au café Consenza, l'ancien quartier général de la mafia montréalaise, notamment au patriarche Niccolo Rizzuto.

Le nom de Vito Rizzuto a d'ailleurs été mentionné par l'ex-entrepreneur en construction Lino Zambito - qui a affirmé que le parrain aurait arbitré un différend entre lui et l'entrepreneur Tony Accurso sur un important contrat - et par les ex-ingénieurs de la Ville de Montréal, Gilles Surprenant et Luc Leclerc, qui ont dit avoir joué au golf avec lui.

Rizzuto, qui a régné en maître sur le crime organisé italien à Montréal pendant un quart de siècle, a été libéré d'un pénitencier du Colorado et escorté dans un avion en direction de Toronto, le 5 octobre, après avoir purgé une peine de dix ans d'incarcération pour son rôle dans les meurtres de trois capos de la famille mafieuse new-yorkaise Bonnano en 1981.

Pendant sa détention aux États-Unis, une lutte de pouvoir sanglante s'est dessinée afin de prendre sa place. Son fils Nick et son père Niccolo sont au nombre d'une quinzaine de victimes de meurtres associés à la mafia depuis trois ans, à Montréal ou ailleurs au Québec.


Vidéos

Photos