Une mère tue ses deux enfants et s'enlève la vie


Simon-Pier Ouellet

Dernière mise à jour: 14-01-2013 | 20h10

STITTSVILLE, Ontario - La police d'Ottawa enquête sur ce qui a toutes les apparences d'un drame familial.

Les corps d'une mère et de ses deux enfants ont été découverts dans leur résidence de Stittsville, une localité située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest du centre-ville de la capitale fédérale. La thèse du double meurtre suivi d'un suicide était toujours la plus plausible lundi soir.

Selon des informations non confirmées par les policiers, c'est le père des enfants qui aurait fait la macabre découverte vers 17h30.

Selon des voisins rencontrés par l'Agence QMI, la mère serait Alison Easton et, les enfants, Katie et Alex Corchis âgés respectivement de 6 et 10 ans. Les enfants seraient morts poignardés.

«C'est horrible, a confié Tonya Maczak, une voisine qui connaissait très bien la famille. Je ne sais pas comment je vais annoncer à mes enfants que leurs amis sont morts», a-t-elle poursuivi les larmes aux yeux. Ses deux enfants avaient passé la fin de semaine à glisser avec Katie et Alex.

Mme Maczak s'est dite «complètement sous le choc». «Je n'ai jamais pensé qu'une telle chose allait arriver», a-t-elle ajouté.

Les policiers parlent d'une scène «horrible». Les corps des trois victimes auraient été retrouvés au premier étage de la maison unifamiliale.

En fin de soirée, certains médias d'Ottawa avançaient que la mère était toujours consciente à l'arrivée des services d'urgence. Son décès aurait été constaté quelques instants plus tard.
Le drame est survenu dans un secteur aisé de la grande région d'Ottawa.

Le voisinage était bouleversé lundi soir.

«C'est terriblement triste, a raconté une autre voisine. Je ne connaissais pas les parents, car mes enfants sont plus jeunes, mais ça m'attriste toujours ce genre d'histoire qui implique des enfants.»

Toujours selon des voisins rencontrés par l'Agence QMI, Alison Easton et son mari Jon Corchis étaient des gens tranquilles et discrets. Leurs enfants allaient souvent jouer au parc avec les autres enfants du quartier. Alison Easton était une femme au foyer. Son mari dirige sa propre entreprise.

Les enquêteurs continuaient de rencontrer des voisins en fin de soirée, lundi, et leur travail devait durer une bonne partie de la nuit. Un large périmètre de sécurité a été mis en place autour de la résidence de la famille Easton-Corchis.


Vidéos

Photos