Un octogénaire accusé de tentative de meurtre

Agression à la hachette - Un octogénaire accusé de tentative de meurtre

Photo Archives / Agence QMI


Marianne White

QUÉBEC - Un octogénaire qui a attaqué sa conjointe avec une hache à Québec a été accusé, mardi, de tentative de meurtre.

Camille Morrissette, 83 ans, fait également face à des accusations de voies de fait graves, de voies de fait avec une hache et de menaces de mort à l'endroit de la dame de 66 ans.

Les deux habitaient le même immeuble de la rue de la Forest, à Sainte-Foy, mais ils ne partageaient pas le même logement.

L'homme est apparu frêle et confus lors de sa comparution au palais de justice de Québec, en après-midi.

Il chancelait et a été soutenu par deux agents dans le box des accusés.

Le juge lui a permis de rester assis pendant les procédures.

Pansements

L'homme de petite taille, aux cheveux blancs ébouriffés, avait l'index droit bandé ainsi que la main gauche pansée.

Il se serait blessé lors de l'attaque et a fait un court séjour à l'hôpital lundi, avant d'être interrogé par les policiers.

L'avocat de la défense, Me Luc Picard, a demandé que son client subisse une évaluation psychiatrique pour déterminer s'il est apte à comparaître.

«Il y a certaines choses qui ne vont pas ensemble», a-t-il dit au juge Pierre Rousseau.

L'avocat a précisé à l'extérieur de la salle de cour que l'homme ne se souvenait pas de tout ce qui s'était passé et que c'est pour cette raison qu'il demandait un examen.

La procureure de la Couronne, Me Lucie Bernard, a demandé un interdit de contact avec la victime au dossier.

L'octogénaire reviendra en cour à l'issue de son évaluation lundi prochain.

Victime d'un AVC

Des résidents de l'immeuble ont décrit les deux personnes comme formant un couple sans histoire.

L'homme aurait cependant été victime d'un AVC, il y a quelques mois, ce qui lui aurait laissé des séquelles. Depuis, il doit notamment se déplacer avec une marchette.

«L'homme qui a 83 ans a été victime d'un accident et depuis ce temps-là, il était pas mal «prime». Disons qu'il ne fallait pas être trop proche, parce qu'on ne savait pas ce qu'il allait faire», a dit un voisin.

La femme est allée chercher de l'aide auprès de ses voisins après le drame.

«J'ai entendu crier et, quelques minutes après, elle est arrivée dans le cadre de porte. Elle m'a dit que son chum (sic) l'avait frappée, mais je ne sais pas pourquoi. Elle avait une blessure sur le haut de la tête et elle était pas mal énervée», a raconté l'un des résidents de l'immeuble qui désirait garder l'anonymat.

Blessures sérieuses

L'octogénaire aurait frappé sa conjointe à la tête et au bras. On ne craint toutefois pas pour la vie de cette dernière.

L'immeuble où s'est produite l'agression est un HLM pour personnes âgées de plus de 55 ans, près du chemin Saint-Louis.


Vidéos

Photos