Les policiers de Laval recherchent des victimes

LAVAL - Après avoir arrêté quatre hommes associés à la prostitution juvénile en novembre dernier, l'Escouade régionale mixte (ERM) gang de rue Laval/Rive-Nord recherche d'autres victimes qu'aurait pu faire le principal suspect, Kevin Dorcelus Cetoute.

Selon les policiers, l'homme de 19 ans et résident de Terrebonne recrutait des adolescentes pour les forcer à se prostituer dans des motels lavallois. Il a été arrêté en compagnie de trois autres personnes, le 6 novembre dernier.

Il fait face à 14 accusations, dont traite de personnes âgées de moins de 18 ans ainsi que de proxénétisme et d'avoir vécu des fruits de la prostitution.

Une complice de 18 ans a été accusée de proxénétisme. Les deux autres personnes ont été accusées de bris de condition.

Adolescentes vulnérables

Le projet baptisé «Couree» [synonyme du mot escorte] a nécessité quatre mois d'enquête afin de cerner les activités du groupe qui recrutait principalement des jeunes filles mineures en fugue. Selon les policiers, la situation de fugue les rendait plus vulnérables au contrôle du proxénète qui annonçait leurs services sur internet.

«Les réseaux sociaux sont aussi une mine d'or pour les proxénètes», a indiqué l'inspecteur Dany Gagnon du département de police de Laval qui est responsable de l'ERM.

«Malgré leur passé, il ne faut pas oublier que ces filles sont des victimes», a rappelé la directrice générale du Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) de Laval, Marie-Claude Côté.

1000 $ par jour

Deux victimes ont été identifiées et les informations recueillies par les enquêteurs leur laissent croire que le principal suspect de l'histoire aurait fait d'autres victimes. Ces deux jeunes filles sont les plaignantes dans le dossier. Le suspect les aurait exploitées à différents moments entre 2010 et 2012. Elles avaient au moment des faits 14 et 15 ans.

Pour ne pas compromettre l'enquête qui est toujours en cours, l'inspecteur Gagnon ne peut préciser le nombre de clients qui faisaient affaire avec la petite organisation criminelle.

«Ce que je peux vous dire, c'est qu'il y en avait plusieurs et qu'une jeune fille peut rapporter jusqu'à 1000 $ par jour», a précisé l'inspecteur Gagnon.

Toute personne qui a de l'information sur Kevin Dorcelus Cetoute peut communiquer de façon confidentielle avec la police de Laval par l'entremise de sa ligne INFO au 450-662-INFO (4636).



Vidéos

Photos