Une jeune fille de 13 ans retrouvée gravement blessée

Repentigny

La victime a été transportée d'urgence à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur pour être traitée. Photo Gérard Legault / Agence QMI


Axel Marchand-Lamothe

REPENTIGNY - Une jeune fille de 13 ans a été retrouvée blessée à la suite d'une possible agression sexuelle dans une résidence de Repentigny jeudi soir.

La victime avait été portée disparue par ses parents à l'heure du souper alors qu'elle n'était pas revenue à la maison comme prévu.

Le Service de police de Repentigny est parvenu à localiser la jeune fille dans sa résidence familiale de la rue Gauthier vers 21h après des recherches intensives en soirée. Les parents, selon des informations obtenues de sources policières, s'étaient absentés quelques instants lorsque la jeune fille est revenue à son domicile.

Lorsque les policiers se sont présentés sur les lieux, ils ont découvert la victime couverte de plaies et ensanglantée. «Pour le moment, nous enquêtons sur un dossier de voies de fait. Nous cherchons à déterminer la cause des blessures et s'il y a eu une agression sexuelle», a expliqué l'inspecteur-chef Serge Adam du Service de police de Repentigny en fin de soirée. Il nous a toutefois été impossible au cours de notre entretien avec l'inspecteur-chef Adam de connaître l'état de santé de la victime, ni la nature des blessures.

Un jeune homme d'âge mineur a été arrêté quelques instants après la découverte de la jeune fille dans une autre résidence de la rue Gauthier. Selon des informations obtenues sur place, les deux adolescents se connaissaient.

L'affaire a troublé le paisible quartier résidentiel où plusieurs voisins se sont étonnés de voir un important déploiement policier. Si le suspect détenu par les policiers semble être connu dans le voisinage en raison de son comportement, sa présumée victime passait inaperçue. «C'est une jeune fille sans histoire, qui n'a pas d'antécédents de fugue ou de consommation. Comme on dit, une bonne fille», a ajouté l'inspecteur-chef Adam.

Un large périmètre de sécurité a été érigé autour des deux résidences pour permettre aux policiers de poursuivre leur enquête.



Vidéos

Photos