Incendie d'une extrême violence: commerce détruit

MONTRÉAL - Un incendie d'une extrême violence, qui a créé un immense panache de fumée noire visible à plusieurs kilomètres à la ronde, vendredi, a détruit un commerce de livraison d'huile de l'est de Montréal.

Le feu a pris naissance vers 16h dans les locaux de la compagnie Bouthillier & Rioux inc., rue Bossuet, entre les rues Ontario et Notre-Dame.

Près de 150 pompiers ont été dépêchés sur les lieux afin de maîtriser l'incendie puisque le risque de propagation était élevé. Plusieurs résidences ont dû être évacuées et l'électricité a été coupée dans le secteur, par mesure de sécurité.

Des contenants de mazout et de diesel étaient notamment entreposés à l'intérieur du bâtiment.

Peu avant 18h, le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), André Paquette, a indiqué que l'incendie était sous contrôle.

«On est en train d'appliquer la mousse pour créer une couverture et étouffer le feu», a-t-il expliqué plus tard en soirée, ajoutant que, comme il s'agissait d'un feu d'hydrocarbures, l'eau n'était pas appropriée. «On ne peut appliquer de l'eau, car ça va éclabousser», a-t-il dit.

Bien que les pompiers aient réussi à circonscrire l'incendie, le feu était toujours en cours en milieu de soirée vendredi.

«Ça va durer encore plusieurs heures considérant qu'une partie du bâtiment s'est effondrée», a souligné M. Paquette, saluant au passage le travail des pompiers qui ont réussi à éviter la propagation du feu aux bâtiments avoisinants.

Le chef aux opérations a par ailleurs conseillé aux résidents du secteur de fermer leurs fenêtres en raison de la grande quantité de fumée qui s'échappait des lieux.

Une fois que le feu sera complètement éteint, des enquêteurs en scène d'incendie seront dépêchés sur place.

Il était encore trop tôt vendredi soir pour émettre quelconque hypothèse quant à l'origine du brasier.

Peu avant 21h, vendredi, plus de 1200 clients d'Hydro-Québec étaient toujours privés d'électricité. Au plus fort de l'événement, 2200 abonnés ont été privés de courant.



Vidéos

Photos