Un gourou exorciste qui fait peur

Marcel Pontbriand, le gourou dont J.E. a retracé la cachette en Arizona, se vante de posséder de multiples talents, comme de pouvoir pratiquer l'exorcisme, événement auquel a assisté Teresa Cirino.

La femme se souvient avoir vu celui qui se prétend la réincarnation de Jésus exorciser sa propre femme.

«Elle, elle était assise sur une chaise, puis elle était bien tranquille, puis à un moment donné, elle est devenue toute croche. Elle en bavait, quasiment comme dans le film L'exorcisme», raconte Mme Cirino.

Le gourou se dit aussi guérisseur. Avant son départ pour les États-Unis, des dizaines de personnes faisaient la file chaque jour pour le voir à son bureau d’un centre commercial qu'il possédait à Beloeil.

Marcel Pontbriand aurait d’ailleurs exercé ses talents de guérisseur sur le père de David Inkel.

«Marcel, il était tout seul avec mon père dans la chambre semi-privée des soins intensifs, puis mon père nous a raconté que ses mains étaient tellement chaudes qu'il a demandé de les retirer », explique-t-il.

David Inkel ne cautionne pas le comportement de Pontbriand, mais l'homme d'affaires affirme qu'il a sauvé son père, gravement malade et à qui les médecins ne donnaient que deux semaines à vivre.

«Il a mentionné à ma mère que dans les deux semaines qui allaient suivre, mon père allait sortir de l'hôpital, puis que les médecins ne comprendraient rien», dit-il.

Teresa Cirino raconte que pour pratiquer ses dons de guérisseur, Marcel Pontbriand plaçait ses mains à quelques centimètres du torse de son patient. L’homme a tenté de la guérir, sans succès. Aujourd’hui, elle affirme que l’homme lui fait peur.

«Lui, qu'il se tire une balle dans la tête, ça ne me dérange pas. Mais les enfants là-dedans? », déplore Mme Cirino.

Cette crainte ronge aussi les familles des disciples qui l'ont suivi dans sa cavale américaine. Des gens comme Pauline Larose, sans nouvelles de sa fille depuis deux ans.

«J'ai peur que quand il voit que ce n’est pas la fin du monde, il les ramasse tous dans la van, puis qu'il les fasse sauter», confie-t-elle.

Chaque jour, de nouvelles victimes ou leurs proches racontent leur histoire impliquant Marcel Pontbriand. Leurs témoignages tracent le portrait d'un homme aussi mystérieux que manipulateur.

Un homme qu'ils respectaient ou même admiraient à une certaine époque, mais qui maintenant, du fond de sa cachette américaine, ne leur inspire que la peur.

Avec la collaboration de Michel Jean


Vidéos

Photos