Vaste opération contre le téléphone au volant

MONTRÉAL - Une vaste opération policière a été lancée dimanche dans les régions de Montréal, Laval, des Laurentides et de Lanaudière contre les conducteurs qui téléphonent au volant et contre ceux qui ne mettent pas leur ceinture de sécurité.

Des agents positionnés à des intersections ou à bord de véhicules, banalisés ou non, tenteront de prendre les contrevenants en flagrant délit jusqu'à samedi prochain. Ces derniers recevront une contravention, soit 119 $ d'amende et trois points de démérite pour chaque infraction.

«L'utilisation du cellulaire au volant est l'une des principales causes de collision, et le non-port de la ceinture de sécurité l'une des principales causes de décès lors de collisions, selon Christine Coulombe, porte-parole de la Sûreté du Québec. En étant attachée, une personne réduit de moitié le risque d'être gravement blessé dans un accident de la route.»

«Quatorze corps policiers sont mobilisés», a-t-elle précisé. La SQ et les polices municipales participant à l'opération (Blainville, Deux-Montagnes, Laval, Mascouche, Mirabel, Montréal, Mont-Tremblant, Repentigny, Saint-Eustache, Saint-Jérôme, l'Assomption-Saint-Sulpice, Terrebonne et Thérèse-de-Blainville) interviendront chacune sur leur territoire, mais pourront organiser des interventions concertées.

«Cette opération a pour objectif de sensibiliser la population aux dangers que représentent l'utilisation du cellulaire au volant et le fait de ne pas porter la ceinture de sécurité», a indiqué la SQ dans un communiqué.


Vidéos

Photos