Violent incendie: le SPVM enquête

Dernière mise à jour: 09-11-2012 | 06h40

MONTRÉAL - L'enquête concernant le violent incendie qui a éclaté au 31, rue Saint-Jacques, dans le Vieux-Montréal, jeudi soir, a été transférée au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) au cours de la nuit.

Comme le veut la procédure, puisque les pompiers ne sont pas en mesure de déterminer la cause exacte du brasier, cette tâche reviendra au SPVM.

Le feu a débuté peu avant 18 h au sixième étage de l'immeuble en rénovation, situé du côté nord de la rue Saint-Jacques, tout juste à l'ouest du boulevard Saint-Laurent. Les flammes se sont propagées rapidement à la toiture.

De plus, la cage d'ascenseur ayant été dégagée pour le temps rénovations, des débris enflammés sont tombés jusqu'au premier étage, causant des dommages mineurs.

Des équipes de pompiers ont été dépêchées sur le toit des immeubles voisins, pour s'assurer que les flammes ne se propagent pas.

Sous l'œil d'une centaine de badauds munis de téléphones intelligents et d'appareils photo, plus de 80 pompiers ont combattu le brasier qui a été maîtrisé vers 19 h 30. On ne rapporte aucun blessé, l'édifice étant inoccupé.

Le sixième étage et le toit ont subi des dommages importants.

Les policiers ont également ajouté que la rue Saint-Jacques demeurera fermée à la circulation entre le boulevard Saint-Laurent et la Côte de la Place-d'Armes pendant au moins deux ou trois jours pour que les inspecteurs puissent s'assurer de la solidité de la structure endommagée.


Vidéos

Photos