Agence QMI

Funérailles et hommage protocolaire

Dernière mise à jour: 04-10-2012 | 13h47

LAVAL - C'est lors une cérémonie empreinte d'émotion et de sobriété qu'un dernier hommage a été rendu à l'agente de la Sûreté du Québec Katia Hadouchi, morte en service la semaine dernière dans un violent accident de la route dans Lanaudière.

«On prend souvent pour acquis le travail des policiers, mais à côté d'eux, Superman et Wonderwoman peuvent aller se rhabiller», a souligné la voix empreinte d'émotion Louisa Hadouchi, qui était contente de voir tant de policiers réunis pour saluer une dernière fois sa sœur.

Amis, collègues et membre de la famille se sont succédé sur l'estrade, enchaînant les anecdotes. Sourire contagieux, rire communicatif, sens de l'humour implacable, passionné de son métier ne sont que quelques qualités qui ont été attribuées à cette jeune femme qui aurait célébré son 24e anniversaire samedi dernier.

Née en Algérie, l'agente Hadouchi était arrivée à Montréal en 1997. Au poste de la SQ de Rawdon où elle a été affectée il y a deux ans, elle a su confondre les sceptiques.

«On se demandait ce qu'une Algérienne de Montréal venait faire en campagne, mais tu as su faire ta place et te faire respecter avec ta joie de vivre et ta passion que tu mettais au service des citoyens», a raconté sa collègue et meilleure amie Carolanne Leduc qui a accompagné Mme Hadouchi dans l'ambulance entre le lieu de l'accident et l'hôpital.

Une femme courageuse

«En juin 2011, tu m'as sauvé la vie. Alors que nous luttions pour notre vie, tu as fait feu. Tu as ma reconnaissance éternelle. J'ai une dette envers toi et je ne sais plus comment je vais te rembourser», a témoigné l'agente Valérie Paquette.

«D'où tu es, veilles sur ta famille et sur tes collègues du poste de Rawdon», lui a demandé le sergent Éric Champagne qui a rappelé qu'une autre collègue du même endroit, Catherine Maisonneuve, a perdu la vie en service en avril 2012.

«Nous exerçons un métier risqué au quotidien et pas seulement dans les interventions jugées à haut risque », a pour sa part rappelé le commandant du district Montréal, Laval, Laurentides, Lanaudière, Pierre Simard.

Des policiers de partout

C'est près d'un millier de personnes qui ont défilé devant le cercueil de la policière, qui caressait le rêve de participer aux Jeux mondiaux de policiers et pompiers en natation.
Environ 800 policiers et agents de la paix étaient présents. Certains sont venus d'aussi loin que Vancouver, Toronto et des États-Unis.

La policière de 23 ans a effectué une violente sortie de route le 26 septembre, à Saint-Ambroise-de-Kildare, alors qu'elle répondait à un appel d'urgence. Le Service de police de la Ville Montréal (SPVM) enquête sur les circonstances du tragique accident.

Le véhicule dans lequel prenait place la jeune femme, un Chevrolet Impala, était visé par un rappel préventif de General Motors pour un problème de suspension. On ne sait toujours pas si cette défaillance est responsable de l'accident mortel, mais la SQ a retiré de la circulation ses 300 véhicules visés par ce rappel, en attendant d'en savoir davantage.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos