Jean-François Racine
Agence QMI

Un autre acupuncteur vient d'être radié

Québec - Un autre acupuncteur vient d'être radié

L’acupuncteur Emmanuel Francœur a aussi fait face à 10 chefs d’accusation devant le comité de discipline en 2010.Photo Archives / Agence QMI


Jean-François Racine

QUÉBEC - Un acupuncteur de Québec a été radié provisoirement pour des gestes abusifs à caractère sexuel sur trois patientes.

Bending Zhou, qui exerce sa profession sur la 1re Avenue, à Charlesbourg, ainsi que sur l'avenue Lavigerie, à Sainte-Foy, a été radié le 17 mai de l'Ordre des acupuncteurs du Québec jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise à propos de la plainte déposée contre lui.

M. Zhou aurait posé ces gestes entre le 25 mai 2011 et le 5 janvier dernier. Il aurait également tenu des propos abusifs à caractère sexuel à plusieurs occasions.

À cette même période, il n'aurait pas respecté la dignité de deux patientes en demeurant dans la salle de traitement au moment où celles-ci se déshabillaient.

Le 19 janvier 2012, il aurait fait entrave à l'enquête du syndic en le trompant par de fausses déclarations.

On lui reproche finalement d'avoir vendu des médicaments chinois sans aviser une patiente du profit réalisé lors de cette vente.

Bendind Zhou n'aurait pas exercé sa profession dans les normes généralement reconnues et il n'aurait pas respecté les règles en matière de tenue de dossier. Le Conseil de discipline a signifié sa décision à l'acupuncteur le 22 mai dernier.

Il ne s'agit pas du premier cas du genre au sein de cet ordre professionnel. L'automne dernier, Olivier Meunier a été accusé d'avoir eu des relations sexuelles répétées avec des patientes, de s'être adonné à des violences physiques et psychologiques sur elles, en plus d'avoir produit des faux reçus. L'acupuncteur de Longueuil a provisoirement perdu le droit de pratiquer.

Pas moins de 26 actes sont reprochés à Olivier Meunier, qui pratiquait à l'époque des faits allégués dans une clinique de la Rive-Sud.

Deux patientes sont impliquées dans cette affaire. L'acupuncteur aurait eu une douzaine de relations sexuelles avec elles.

À Joliette, l'acupuncteur Emmanuel Francœur a aussi fait face à 10 chefs d'accusation devant le comité de discipline en 2010.

Il aurait notamment tenté de recruter des patientes dans le mouvement religieux qu'il dirige, la Mission de l'Esprit-Saint. Ses adeptes croient que la Terre est plate et que le soleil est le reflet du feu de l'enfer. Ils considèrent le monde extérieur comme une menace.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos