Maxime Deland
Agence QMI

Quatre ans sans donner signe de vie

Disparition de Marilyn Bergeron - Quatre ans sans donner signe de vie

Marilyn Bergeron © Archives


Maxime Deland

Quatre ans. C'est le temps qui se sera écoulé, vendredi, depuis que Marilyn Bergeron a mystérieusement disparu, alors qu'elle était sortie pour aller prendre une marche, en février 2008.

La jeune femme venait tout juste de revenir dans la région de Québec au moment de sa disparition, le 17 février 2008. Elle était alors âgée de 24 ans.

Marilyn Bergeron avait quitté la maison vers 11 h 15 pour aller faire une promenade. Elle n'a jamais été revue, sauf à deux endroits la journée même.

Dans un premier temps, en début d'après-midi, les images d'une caméra de surveillance montrent la jeune femme qui tente d'effectuer un retrait d'argent dans un guichet automatique du secteur.

Puis, vers 16 h, Marilyn Bergeron a été aperçue dans un Café Dépôt du secteur Saint-Romuald, où elle a utilisé sa carte de crédit pour s'acheter un café.

La caissière qui l'avait servie à l'époque avait indiqué aux policiers qu'elle semblait déprimée et qu'elle avait quitté l'endroit promptement.

La disparition de Marilyn Bergeron a été signalée à la police deux jours seulement après qu'elle soit retournée vivre chez sa mère à Québec. Elle avait auparavant habité pendant quelque temps à Montréal.

À peine 72 heures avant qu'elle ne s'éclipse, Marilyn s'était rendue à Montréal avec ses proches afin de préparer son déménagement. Selon sa mère, Andrée Béchard, la jeune femme aurait passé la soirée avec des amis. Le déménagement a été complété le lendemain et le retour à Québec s'est fait sans heurt.

Deux jours plus tard, Marilyn Bergeron s'est volatilisée. Et le mystère entourant sa disparition plane toujours quatre ans plus tard.

Bien que des témoins disaient l'avoir aperçue dans la région d'Hawksbury, il y a deux ans, les recherches policières menées dans ce secteur n'ont rapporté aucun dividende.

Par ailleurs, l'organisme Jeunesse au Soleil a prolongé son offre de récompense, si bien qu'une récompense pouvant aller jusqu'à 10 000 $ sera remise à toute personne qui fournirait des informations permettant de retrouver la disparue.

Les gens qui détiennent des renseignements pertinents dans ce dossier peuvent communiquer de façon confidentielle avec la police de Québec, au 1 888 641-2447 ou avec Enfant-Retour Québec, au 1 888 6920-4673.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos