Maxime Deland
Agence QMI

Diane Grégoire: La police confirme la thèse de l'homicide

Montérégie - Diane Grégoire: La police confirme la thèse de l'homicide

Mme Grégoire est portée disparue depuis le 31 janvier 2008. © Maxime Landry / TVA Nouvelles / Agence QMU et Archives


Maxime Deland

Dernière mise à jour: 12-09-2011 | 22h30

SAINT-VALÉRIEN-DE-MILTON - Rebondissement majeur dans l'enquête portant sur la mystérieuse disparition de Diane Grégoire: la mère de famille de 51 ans aurait été assassinée et son corps pourrait avoir été brûlé dans un incinérateur de carcasses animales, en Montérégie.

En point de presse lundi après-midi, le Service de police de Longueuil a confirmé que la disparition de Diane Grégoire est désormais traitée comme une affaire de meurtre.

Mme Grégoire n'a pas été revue depuis le 31 janvier 2008. Son mari, Paul Laplante, est la dernière personne à l'avoir vue vivante, dans le stationnement du centre commercial des Promenades Saint-Bruno.

Il semble qu'un témoin ait finalement décidé de parler, plus de 42 mois après le début de l'enquête. «C’est une information importante d'un témoin qui a fait progresser le dossier», a indiqué lors du point de presse l'agent Gaétan Durocher, porte-parole de la police de Longueuil.

Tâche colossale

Cette information cruciale a d'ailleurs amené les forces de l'ordre à se rendre tôt lundi matin à Saint-Valérien-de-Milton, où des fouilles ont été entreprises sur le terrain de la Ferme Shefford, située sur le Petit 11e rang.

Durant toute la journée, les policiers de la Sûreté du Québec ont concentré les recherches à l'arrière de la porcherie, à proximité d'un incinérateur de cadavres d'animaux.

Les autorités ont des raisons de croire que le meurtrier de Diane Grégoire aurait peut-être voulu se débarrasser du corps en l'incinérant. «C’est une forte possibilité», a admis l’agent Durocher.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'une tâche colossale attend les policiers qui participeront aux recherches. «Ils devront tamiser manuellement le sol de la ferme, a laissé savoir l'agent Durocher. On recherche des parcelles de vêtement ou des morceaux d’os.»

Selon nos informations, les fouilles pourraient se poursuivre pendant quatre ou cinq semaines. Les forces de l'ordre ont recours à des moyens exceptionnels dans leur quête d'indices et d'éléments de preuve. Des tracteurs, des pelles mécaniques, ainsi que plusieurs policiers experts ont été aperçus au cours de la journée de lundi, à l'arrière du vaste bâtiment agricole.

Selon le porte-parole, les enquêteurs au dossier n'ont actuellement aucune raison de croire qu'un employé ou un dirigeant de la ferme est impliqué dans cette sordide affaire.

Polygraphe

Rappelons que c'est Paul Laplante qui a signalé la disparition de sa femme, au cours de la soirée du 31 janvier 2008. Le couple s'était donné un point de rencontre en fin d'après-midi cette journée-là, mais Mme Grégoire ne s'est jamais présentée.

Depuis le début de leur enquête, les policiers ont rencontré à plusieurs reprises M. Laplante, considéré comme étant un témoin important dans ce dossier. On lui aurait demandé à plusieurs reprises de se soumettre au test du polygraphe, ce qu'il aurait toujours refusé.

Depuis trois ans et demi, plus de 300 informations ont été recueillies tant par les enquêteurs que par le comité de recherche qui s'est formé à la suite de la disparition. Les autorités ont notamment effectué des recherches à proximité des Promenades Saint-Bruno, de même qu'à Saint-Liboire, près de Saint-Hyacinthe, où demeurait le couple.

Joints au téléphone, des proches de la famille Grégoire n'ont pas souhaité commenter les nouveaux développements dans ce dossier, mais disent espérer que le corps soit retrouvé et que justice soit faite afin d'être en mesure de faire leur deuil.


Meurtre de Diane Grégoire: chronologie des événements

- 31 janvier 2008: Diane Grégoire, une mère de famille de 51 ans, disparaît mystérieusement dans le stationnement du centre commercial des Promenades Saint-Bruno.
- 1er février 2008: Les policiers de Longueuil installent leur poste de commandement mobile dans le terrain de stationnement des promenades Saint-Bruno et entament les recherches visant à retrouver Diane Grégoire.
- 4 février 2008: Pour la première fois depuis la disparition de son épouse, Paul Laplante s'adresse aux médias. Selon lui, sa femme pourrait avoir fugué afin de vivre seule le premier anniversaire de la mort de son fils, Grégory, qui s'est suicidé le 5 février 2007. Il avait 13 ans.
- 5 février 2008: Après avoir interrogé plusieurs témoins et visionné les bandes vidéo du centre commercial, les autorités indiquent qu'ils n'ont aucune preuve que Diane Grégoire a bel et bien pénétré à l'intérieur des Promenades Saint-Bruno.
- 12 février 2008: Assistés de l'escouade canine de la Sûreté du Québec, de nombreux policiers de Longueuil ratissent un boisé qui se trouve à l'arrière des Promenades Saint-Bruno, à la recherche d'indices.
- 13 février 2008: Le mari de Diane Grégoire affirme dans les médias qu'il est prêt à subir le test du polygraphe.
- Avril 2008: La maison de Mme Grégoire, située sur le rang du Rapide-Plat Sud, est vendue.
- 20 avril 2008: Environ 400 personnes participent à une marche dans les rues de Saint-Hyacinthe, afin de soutenir la cause du Comité de recherche de Diane Grégoire.
- 5 mai 2008: La police indique que Paul Grégoire n’a toujours pas accepté de subir le test du polygraphe.
- 14 mai 2009: Les plongeurs de la Sûreté du Québec effectuent des recherches dans la rivière Yamaska.
- 27 janvier 2010: Tout près de deux ans après la disparition de Diane Grégoire, la police de Longueuil dit avoir reçu 224 informations de la part du public dans ce dossier; 202 durant la première année et seulement 22 au cours de l'année suivante.
- 30 janvier 2010: Le Comité de recherche de Diane Grégoire tient une journée de sensibilisation aux Galeries de Saint-Hyacinthe, dans le but de souligner le deuxième anniversaire de la disparition de Mme Grégoire.
- 12 septembre 2011: Début des recherches policières sur le terrain d'une ferme porcine de Saint-Valérien-de-Milton, en Montérégie.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos