Les hypothèses vont bon train

Écrasement

La carlingue sera transportée à Ottawa pour être étudiée par des experts. ©Agence QMI/ Yves Charlebois

SAINT-FERDINAND - La carlingue et les débris de l'hélicoptère qui s'est écrasé samedi soir à Saint-Ferdinand, dans le Centre-du-Québec, ont été récupérés lundi par les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada.

Aussi sur Canoe.ca

La carlingue sera transportée aux laboratoires de l'organisme à Ottawa pour être étudiée par des experts afin de déterminer les causes de cette tragédie.

Le pilote, Yvon Beaudoin, 65 ans, sa conjointe Marie-Paule Fréchette, 67 ans, leur fils Éric, 45 ans, et sa fille Mélyzandre, 8 ans, ont trouvé la mort dans l’écrasement de cet appareil Robinson R-44.

Le point d'impact se situe à environ 800 mètres de la piste d'où l'hélicoptère est décollé.

Erreur humaine, problème mécanique, panne du système électrique; ce sont autant d'hypothèses actuellement envisagées pour comprendre ce qui a pu se passer.

L’enquête du BST avait dû être abandonnée dimanche en raison de la tempête Irene qui faisait tomber des branches et des arbres. La Sûreté du Québec avait même dû ordonner à un expert en sinistre d’une compagnie d’assurance de quitter les lieux vers 18h en raison du danger.


Vidéos

Photos