Daniel Renaud
Le Journal de Montréal
Journal de Montréal

Un jeune homme accusé

Meurtre à Saint-Léonard - Un jeune homme accusé

La police de Montréal recueille des éléments de preuve sur la scène du crime.© Agence QMI / Charles Paquette

Daniel Renaud
Le Journal de Montréal

Un jeune homme qui vient à peine de souffler ses 18 chandelles a été accusé de meurtre au second degré hier au Palais de justice de Montréal, relativement à l'homicide d'un homme de 19 ans commis dans le stationnement d'un restaurant McDonald's de l'arrondissement Saint- Léonard samedi soir.

Il semble que l'accusé et la victime dans ce drame, qui aurait comme toile de fond les gangs de rue, étaient des connaissances.

Pour une raison inconnue, ils ont eu une dispute dans le stationnement du restaurant et l'accusé, Aldo Franchini, aurait ensuite poignardé la victime, Alejandro Chonta Rojas, qui est décédée peu après.

Un homme de 20 ans avait également été arrêté par les policiers, mais il a été libéré.

L'air triste, arborant un pansement sur la joue gauche, Franchini a été accusé de meurtre non prémédité hier devant le juge Yves Paradis de la Cour du Québec. Il reviendra devant le tribunal pour la forme le 4 août prochain.

Regards furtifs

Tout au long de sa comparution, il a jeté des regards furtifs vers l'assistance, notamment en direction d'une dizaine d'amis et de membres de sa famille venus le supporter.

Ni lui ni sa victime n'ont d'antécédents criminels, du moins chez les adultes.

Les événements de samedi soir pourraient être liés aux gangs de rue.

Des sources ont en effet indiqué au Journal que le secteur des rues Jean-Talon et Viau, où le drame a eu lieu, est une zone d'affrontements entre deux gangs locaux, les 13, affiliés aux Bleus, et les 18, associés aux Rouges, qui s'y donnent régulièrement rendez-vous.

Les membres des deux groupes ont d'ailleurs laissé leurs marques sur le mur d'un dépanneur situé tout près où des graffitis sont régulièrement dessinés, enlevés, puis de nouveau tracés.

Ces deux gangs ne sont cependant pas liés aux redoutables groupes sud-américains, MS-13 et MARA-18, reconnus pour leur violence.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos