Kathleen Frenette
Journal de Québec

La SQ demande l'aide du public

Culture de marijuana - La SQ demande l'aide du public

La Sûreté du Québec sollicite la population afin de localiser les plantations de marijuana.© Archives


Kathleen Frenette

QUÉBEC - Comme chaque année, la Sûreté du Québec du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine sollicite la population afin de localiser les plantations de marijuana produites dans ces régions.

« Les agriculteurs, les propriétaires de lots boisés, ainsi que les adeptes de V.T.T. sont particulièrement visés par cet avis, car souvent, les trafiquants vont utiliser des terres privées qui sont situées dans des endroits isolés, propices à la culture de cannabis », a expliqué Claude Ross de la Sûreté du Québec.

L’appropriation de ces espaces par les criminels se fait souvent à l’insu des propriétaires. Les criminels s’installent pour toute la période propice à l’exploitation agricole, causant parfois des dommages irréparables aux propriétés.

« Les gens ne doivent pas tolérer ces comportements parce que pour ces criminels, la non-intervention des propriétaires est perçue comme une acceptation des faits », a précisé le porte-parole de la SQ.

L’an dernier, 51 dossiers de plantations de marijuana ont été traités, dont 20 où il y a eu arrestations et 7 601 plants ainsi que 33 kilogrammes de cannabis en vrac ont été saisis.

« Si les gens remarquent une circulation anormale aux abords des cours d’eau, champs, lots boisés ou s’ils découvrent des plants de marijuana, il ne faut surtout pas y toucher parce que certains pièges pourraient avoir été installés aux abords des plantations.

Les gens de l’Est du Québec peuvent avertir les policiers en composant le 1-800-659-4264.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos