Guy Latour
Agence QMI

Adolescent condamné pour un vol qui a mal tourné

Justice - Adolescent condamné pour un vol qui a mal tourné

Scène de l'accident, en mai 2009.© Archives QMI


Guy Latour

Dernière mise à jour: 07-07-2011 | 16h33

JOLIETTE - Un adolescent de 17 ans qui a causé la mort d’un ami dans un accident à la suite d’un vol de voiture, le 11 mai 2009 à Saint-Roch-de-l’Achigan, a été condamné à 12 mois de garde fermée jeudi matin, au Palais de justice de Joliette.

Le jeune conducteur qui n'avait pas de permis de conduire célébrait ses 15 ans à l’époque et il se trouvait en compagnie de Marc-André Chicoine-Blain, 16 ans. Ils auraient décidé d’aller voler la voiture de la mère d’un autre ami après avoir abandonné son scooter dans un boisé.

Dans la maison, Steven Bouchard Piché a entendu les voleurs quitter les lieux avec la voiture de sa mère. Son père, Martin Piché et le jeune homme, ont pris l’autre voiture familiale et ont pris les fuyards en chasse à plus de 165 km/h sur des routes de campagnes en pleine nuit.

La poursuite s’est étendue sur plusieurs kilomètres, jusqu’à Saint-Lin-Laurentides au moment où la voiture des fuyards a fauché un arbre avant de se retrouver sur le capot. Le passager Marc-André Chicoine-Blain de 16 ans est mort, alors que le conducteur a été gravement blessé. L’adolescent avait plaidé coupable à des accusations de conduite dangereuse causant la mort et vol de voiture, en septembre 2010.

Le jeune homme, qui était en liberté dans l’attente de sa sentence, a été arrêté en avril dernier, pour une histoire d’enlèvement et de séquestration à Longueuil. Il a écopé de huit mois en garde fermée dans ce dossier et quatre mois consécutif pour la conduite dangereuse causant la mort.

À la sortie du tribunal, la mère de la victime s’est dite très déçue de la peine reçue par le jeune mineur: « Il aurait dû avoir plus qu’un an en garde fermée. La bonne nouvelle, c’est qu’il sera pris en charge par le système car il a besoin d’aide » a-t-elle brièvement indiqué.

Pour ce qui est de Martin Piché, qui a initié la poursuite, l’homme de 43 ans fait toujours face à quatre accusations dans cette affaire soit négligence criminelle causant la mort, négligence criminelle causant des lésions corporelles, conduite dangereuse causant la mort et conduite dangereuse causant des lésions corporelles. Il doit revenir en cour le 20 juillet, pour son procès pour la forme.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos