«JeffSabres» ne sévira plus sur Twitter

Arrêté

 © Agence QMI / Delphine Bergeron

Dernière mise à jour: 30-03-2011 | 16h03

MONTRÉAL - Le jeune homme de 21 ans qui aurait menacé et harcelé à de nombreuses reprises plusieurs vedettes québécoises par l’entremise du site de réseautage social Twitter restera détenu au moins jusqu’à jeudi.

Aussi sur Canoe.ca
Jean-François Champagne, alias « JeffSabres », a formellement été accusé mercredi de six chefs de menaces de mort et d’harcèlement.

Quatre personnalités sont concernées par ces accusations, soit la blogueuse et experte en médias sociaux Michelle Blanc, l’animateur Guy A. Lepage et les Justiciers masqués, Sébastien Trudel et Marc-Antoine Audette.

Champagne, qui paraît beaucoup plus vieux que son âge, semblait confus et désorienté à son arrivée dans le box des accusés. Les cheveux en bataille, il n’est demeuré que quelques secondes dans la salle d’audience avant de reprendre le chemin des cellules.

La Couronne s’est opposée à sa libération et a demandé à ce qu’il soit rencontré par des psychologues d’ici son enquête sur remise en liberté. L’accusé, qui se présentait sous le pseudonyme @JeffSabres sur Twitter, aurait multiplié les menaces, insultes et autres insanités du genre, qui revêtaient parfois des connotations sexuelles, à l’endroit de plusieurs vedettes québécoises depuis environ un mois.

Outre les individus mentionnés dans l’acte d’accusation, d’autres personnalités comme Véronique Cloutier, Charles Lafortune, Chantal Machabée et Pierre Trudel auraient été ciblées.

C’est d’ailleurs Guy A. Lepage qui a fini par démasquer Champagne, publiant son nom, son adresse et son numéro de téléphone sur son propre compte Twitter.


Vidéos

Photos