Agence QMI

Baluchon Alzheimer donne un coup de main

Santé mentale - Baluchon Alzheimer donne un coup de main

La comédienne Janine Sutto appuie sans réserve Baluchon Alzheimer. «Mon frère est mort après onze ans d'Alzheimer et j'ai eu des camarades atteints donc c'est une maladie terrible», a-t-elle indiqué.© Agence QMI

MONTRÉAL - À l'occasion de la Semaine de la maladie d'Alzheimer, c'était dimanche la journée de Baluchon Alzheimer. La mission de l'organisme est d'offrir du répit et de l'accompagnement à domicile aux familles dont un des membres est atteint de la maladie afin de favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible.

Le service permet à l'aidant familial de partir se reposer à l'extérieur de chez lui durant une période pouvant durer jusqu'à 14 jours sans avoir à amener son proche en institution. Une «Baluchonneuse» demeure 24h/24 au domicile de la personne atteinte.

«On est là premièrement pour donner du répit aux aidants, a expliqué Guylaine Martin de Baluchon Alzheimer. La deuxième raison c'est que nos Baluchonneuses sont des accompagnatrices spécialisées, formées à trouver des stratégies pour alléger le fardeau au quotidien, même après le départ de la Baluchonneuse».

«Ça ne se déplace pas facilement une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer. C'est difficile pour elle d'aller dans un autre environnement», a ajouté Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés.

Yves Magnan, le fondateur de la taverne Magnan, une institution à Montréal, a été touché par cette maladie. «Un service comme celui qui est offert par Baluchon représente un coût d'au-delà de 400 $ par jour parce que c'est 24 heures», a-t-il souligné.

La comédienne Janine Sutto appuie sans réserve Baluchon Alzheimer. «Mon frère est mort après onze ans d'Alzheimer et j'ai eu des camarades atteints donc c'est une maladie terrible», a-t-elle indiqué.

En 2007, le Québec comptait environ 105 000 personnes de plus de 65 ans atteintes de cette terrible maladie. 70 % d'entre elles étaient des femmes.

D'ici 2031, on estime que plus de 187 000 Québécois en seront atteints.

Un Québécois sur deux connaît au moins une personne atteinte de la maladie. Pour un Québécois sur quatre, il s'agit d'un proche.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos