Départ pour trois sommets

Fondation Charles-Bruneau - Départ pour trois sommets

Émilie Dagenais, 11 ans, qui vit son second cancer, et Pierre Bruneau au départ des grimpeurs hier à l’aéroport.© Agence QMI

(Agence QMI) | En rémission d'une leucémie lymphoblastique, Kassandra Dufour, 13 ans, croit que le positivisme est la clé du succès pour surmonter tous les défis. Elle en enverra en pensée au chef d'antenne Pierre Bruneau et au chanteur Daniel Boucher, qui partent respectivement vers l'Everest et le Kilimandjaro.

Les grimpeurs quittaient la métropole de l'aéroport Montréal-Trudeau, hier, pour l'ascension de ces montagnes dans le cadre du projet Les trois mousquetons afin d'amasser pas moins de 1 million $ au profit de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau.

L'animateur Benoît Gagnon, dont le départ est prévu mardi, se joindra à l'équipe de 61 grimpeurs et escaladera pour sa part le mont Elbrouz, dans le Caucase russe.

Chacune des trois équipes, représentées par un «mousquetaire», un enfant vivant avec le cancer, devra atteindre le camp de base de l'Everest et le sommet des deux autres montagnes. «On a coordonné le temps pour que chacun atteigne leurs sommets au même moment. C'est une façon de montrer que tous ensemble, on est solidaires envers les enfants», fait valoir M. Bruneau, porte-parole de la Fondation.

Pour Kassandra, escalader une montagne est une épreuve de taille. «C'est difficile, mais c'est un défi qui vaut la peine. J'espère que les grimpeurs vont garder le moral malgré les difficultés. Moi, j'ai toujours essayé de surmonter mon épreuve avec le sourire», dit-elle.

Son «parrain», Daniel Boucher, affrontera les 5895 mètres du Kilimandjaro (Tanzanie), adhère à la philosophie de sa protégée.

Trois continents simultanément

Raphaël Hamel, 7 ans, qui se bat contre une leucémie lymphoblastique, représente l'équipe qui tentera d'atteindre le sommet de l'Elbrouz, les 5642 mètres que franchira entre autres Benoît Gagnon.

Pour la cause de 2000 enfants atteints du cancer au Québec, Pierre Bruneau et son groupe grimperont de leur côté 5545 mètres jusqu'au premier Camp de base de l'Everest (Népal), la montagne la plus haute au monde. Son groupe est représenté par Émilie Dagenais, 11 ans, qui vit son second cancer: un ostéosarcome.

L'arrivée des grimpeurs est prévue pour le 15 avril.


Vidéos

Photos