Choquées par l'indifférence

Mort de Jessica Neilson - Choquées par l'indifférence

Jennifer Fink et Megan Smith se sont recueilli en soirée, sur le trottoir, à l’entrée de la ruelle.© Journal de Montréal/Serge Labrosse

Serge Labrosse
Le Journal de Montréal

Attristée par la mort de Jessica Neilson, Megan Smith, une amie d'école, en veut beaucoup aux gens qui n'ont pas su ouvrir l'oeil.

Aussi sur Canoe.ca

«Ces gens tout autour de la ruelle ont des fenêtres, non? Comment ont-ils pu ne rien voir pendant tout l'hiver?» se demandait la jeune femme, hier soir.

Avec une amie, Jennifer Fink qui, comme elle, a fréquenté Jessica à l'école Argyle Academy, Megan avait allumé quelques lampions, sur le trottoir, juste à l'entrée ce cette ruelle, si sombre le soir venu, tout au fond de laquelle a été retrouvée le cadavre de leur amie.

«L'auto de Jessica était là, juste à côté d'eux. Et ne venez pas me parler de la neige qui aurait pu empêcher de trouver l'auto. Comment peut-on imaginer que dans une ville comme Montréal, réputée la meilleure au monde, les gens soient si indifférents à ce qui se passe autour d'eux?»

«Je suis en colère», confiait Megan, les larmes aux yeux, tout en contemplant la photo de la disparue. Megan et Jennifer ont convié quelques amis recrutés sur Facebook, hier soir. Ils se sont réunis pour pleurer et se rappeler comme elle était «gentille et bonne mère».


Vidéos

Photos