Non, ce n'était pas le valet

Pasquale Mangiola et les frères Kostitsyn - Non, ce n'était pas le valet

Andrei et Sergei Kostitsyn.© Journal de Montréal/Dany Doucet

Dany Doucet
Le Journal de Montréal

Le présumé trafiquant de cocaïne Pasquale Mangiola s'occupait tellement bien des frères Kostitsyn que le commerçant qui leur a vendu téléviseur et système de cinéma maison croyait que cet individu était, en quelque sorte, l'homme à tout faire des deux Russes à Montréal.

Cela paraissait tout à fait logique et normal aux yeux de David Smith, propriétaire d'Environnement Electronique, car les deux frères ne parlent pas français et Andrei comprend à peine quelques mots d'anglais.

Aussi sur Canoe.ca

«Il faisait vraiment un bon travail pour eux. Avant de venir au magasin, il nous a d'abord appelés pour dire qu'il magasinait un peu partout à Montréal; il a joué franc-jeu avec nous. Des clients comme lui, j'en prendrais plus souvent, a raconté hier David Smith, dans son commerce de la rue Sherbrooke, à Westmount.

C'est dans les médias, hier matin, que M. Smith a découvert que Pasquale Mangiola, 38 ans, faisait face à six accusations de complot, de possession et de trafic de cocaïne, ainsi que de port d'arme à feu prohibée.

Mangiola est l'un des suspects appréhendés le 12 février dernier, dans le cadre de l'opération policière «Axe», contre le crime organisé.

Son accointance avec les frères Kostitsyn a soulevé une véritable tempête médiatique depuis plus de 24 heures à Montréal. (Voir autres textes)

Les numéros des cartes de crédit

«Il a vraiment bien négocié pour eux, a ajouté M. Smith. Il n'a pas jeté leur argent par les fenêtres ou dit qu'il représentait des vedettes.

«En fait, on s'est rendu compte qui étaient les vrais clients seulement quand nous sommes allés visiter le condo d'Andrei pour préparer la soumission.»

Environnement Electronique est un commerce spécialisé en appareils audio, vidéo et domotiques haut de gamme.

Andrei y a acheté un cinéma maison de plus de 10 000 $ à la mi-octobre, puis son frère est venu acheter un téléviseur HD de 50 pouces quelques semaines plus tard.

Dans les deux cas, c'est Pasquale Mangiola qui a négocié les achats. C'est aussi lui qui a fourni au détaillant le numéro des cartes de crédit des deux frères Kostitsyn.

«C'est un gars qui semblait tout faire pour eux. Quand nous sommes allés installer le cinéma maison, dit M. Smith, il a même aidé l'installateur à brancher les fils.»


Vidéos

Photos