Un choc insoutenable pour les parents

Marc Gendron
Le Journal de Montréal

Plus d'un an après la mort subite de son fils de 2 mois, Norbert Dubé, un résidant de la réserve amérindienne de Manawan, n'arrive toujours pas à calmer la douleur qui l'habite.

Le drame qu'ont vécu M. Dubé et sa conjointe, Angie Petiquay, s'est déroulé le matin du 12 janvier 2007. Comme bien d'autres nuits depuis sa naissance, le petit John Carlo avait dormi au chaud entre ses parents.

«C'est un choc de se réveiller et de trouver son fils mort à côté de soi, confie M. Dubé, la voix tremblante. Je ne sais pas trop quoi dire. Je n'en ai presque jamais parlé à personne.»

C'est une fois conduit au Centre hospitalier de Joliette, près de 200km au sud de Manawan, que les médecins ont déterminé que le petit était probablement mort d'asphyxie positionnelle de type «co-sleeping».

Insupportable culpabilité

Rongé par la culpabilité et sans soutien psychologique adéquat, le couple s'est enfermé dans sa maison pendant des mois, durant lesquels il a carburé à la drogue et à l'alcool, passant son temps à s'engueuler pour tout et pour rien.

«On blâmait l'autre pour la mort du petit, poursuit-il. On était saouls ou gelés tout le temps. Mais quand on dégrisait, la douleur était encore plus forte.»

M. Dubé et sa conjointe ont suivi ce régime pendant un bon moment, jusqu'à ce que c'en soit trop.

«Angie et moi, on a pris le temps de se parler et on s'est rendu compte qu'on ne faisait que repousser notre deuil. On a tout arrêté et on s'est repris en main.»

Toujours présent

Malgré le temps qui est passé, le souvenir du petit John Carlo est toujours présent dans l'esprit de Norbert Dubé.

«J'essaie d'y aller étape par étape, explique l'homme de 38 ans, mais c'est difficile d'avoir de l'aide ici.»

Pour le moment, pas question d'avoir un autre enfant. Du moins, pas tant que sa conjointe et lui ne se sentiront pas prêts.

«Je ne sais pas ce qui m'attend. Je me suis tellement senti coupable, conclut-il. Tout ce que j'espère, c'est d'arriver enfin à passer à travers.»


Vidéos

Photos