Empoignade dans Villeray

Vincent Larouche
Le Journal de Montréal

Inconsciente, blessée et aspergée de poivre de Cayenne, une adolescente de 13 ans a été hospitalisée d'urgence hier après avoir voulu s'interposer entre son grand frère de 16 ans et des policiers venus l'arrêter.

«J'ai reçu le jet de poivre, ensuite ils m'ont frappée et je sentais juste la douleur dans tout mon corps. Je ne connaissais pas la police comme ça», s'est exclamée Entessar Mounem, en entrevue au Journal hier après avoir eu son congé de l'hôpital.

L'incident est survenu vers midi à l'angle des rues Casgrain et Jarry, dans Villeray. Des policiers à vélo ont voulu arrêter le frère de l'adolescente, un jeune de 16 ans qui était en bris de condition, lorsque la famille s'est interposée.

Selon le commandant du poste de quartier 31, Stéphane Bélanger, la situation a vite dégénéré en empoignade. Entessar aurait agrippé la veste d'un policier et quelqu'un aurait mis la main sur son arme.

Versions contradictoires

«Le policier se défait alors de l'emprise et la jeune fille est projetée à terre dans l'échauffourée, raconte le commandant, arrivé sur place peu après. Selon des témoins, elle se serait cogné la tête à terre.»

L'adolescente se serait relevée pour foncer sur les policiers, avant d'être aspergée de poivre de Cayenne et de tomber, inconsciente. Dans la mêlée, sa mère et son frère ont aussi été poivrées, mais aucun membre de la famille n'a été frappé à coups de bâton, insiste l'officier.

La famille et les amis soutiennent le contraire. «Dès que j'ai vu le coup partir sur ma soeur, je ne voyais plus rien d'autre... elle a juste 13 ans», s'écrie l'un des frères d'Entessar, Nasser Mounem.

Foule hostile

Le commandant Bélanger assure que les bâtons télescopiques ont seulement été utilisés pour contrôler la foule hostile de près de 100 personnes qui encerclait alors les policiers.

Il souligne que les ambulanciers ont été appelés immédiatement et que les agents ont emmené la mère de l'adolescente à l'hôpital en voiture de police pour qu'elle arrive plus vite au chevet de sa fille.

Revenue chez elle, la jeune fille se disait courbaturée hier soir mais ne conservait pas de marques apparentes.


Vidéos

Photos