Frustrée, elle lâche ses chiens sur les policiers

Stéphanie Desforges
Journal de Québec

Une dame visiblement frustrée de se faire arrêter a commandé à ses deux rottweilers d'attaquer les policiers.

Au cours d'une opération de routine lundi soir, les patrouilleurs de Charlesbourg ont procédé à l'arrestation de deux suspects qui se promenaient en véhicule à l'angle de la 1re Avenue et de la 45e Rue. Patrick Demontigny et Chantale Lepage, tous deux 32 ans, étaient accompagnés de deux rottweilers sur la banquette arrière. Après vérification, les policiers ont constaté que le permis du conducteur était suspendu en raison d'une amende impayée, raconte l'avocat de ses derniers, Me Yves-André Leboutillier. De plus, les deux suspects ne pouvaient se côtoyer en raison d'une ordonnance émise par la cour. Les policiers ont donc procédé à leur arrestation, ce qui n'a visiblement pas plu à la dame.

Poivre de cayenne

En proie à une violente crise, Mme Lepage a refusé de collaborer avec les autorités qui l'ont aspergée de poivre de Cayenne pour réussir à la maîtriser et l'extirper du véhicule. La dame aurait alors commandé à ses deux chiens d'attaquer les policiers.

L'attaque s'est avérée vaine et les policiers n'ont pas été blessés. Les deux individus ont été arrêtés et ont comparu, hier, au palais de justice de Québec, sous des accusations d'entrave au travail des policiers et de bris d'engagement. Les deux chiens ont été conduits à la fourrière municipale. Ils ont retrouvé leurs propriétaires en après-midi, après que la Couronne eut approuvé leur remise en liberté. Lepage et Demontigny devraient être de retour respectivement le 27 février et le 7 mars devant la justice.


Vidéos

Photos