L'utilité des devoirs est contesté

Éducation - L'utilité des devoirs est contesté

Caroline Roy et AFP
Le Journal de Montréal

Abolir ou non les devoirs à la maison? Tandis qu'aux États-Unis, de plus en plus de parents et d'enseignants contestent l'utilité des devoirs, au Québec, environ 20% des parents remettent en question leur existence.

Selon deux livres récents sur le sujet, les enfants américains ne retirent pas de connaissances supplémentaires en faisant des devoirs.

Les trop nombreuses leçons les privent même de temps de loisirs, de sports et de réunions en famille.

Aussi sur Canoe.ca
«Il n'y a pas de recherche qui montre une corrélation entre les devoirs à la maison et la réussite à l'école primaire ni même plus tard», dit Sara Bennett, coauteur du livre L'Affaire contre les devoirs à la maison.

Alfie Kohn, l'auteur du second livre, Le Mythe des devoirs, soutient que les devoirs dégoûtent les enfants de l'apprentissage.

Manque de temps

Au Québec, les parents semblent toujours en faveur des leçons à la maison, même s'ils ont moins de temps pour aider leurs jeunes.

«Les parents travaillent beaucoup et manquent de temps pour appuyer leurs enfants, mais ils ne désavouent pas l'utilité des devoirs», explique Carlo Coccaro, employé chez Devoirs et Leçons.

Même son de cloche de Robert Darche. «Les parents sont d'accord avec les devoirs à la maison, mais ils ont besoin de trucs», dit le coauteur du livre Les Devoirs et les Leçons à la maison: mission possible!

Incompétents

Selon les estimations de cet ancien enseignant, seuls 20 % des parents n'appuient pas les devoirs à la maison.

M. Darche croit que depuis la réforme de l'enseignement, les parents se sentent plus incompétents pour aider leurs enfants à faire les devoirs.

«Les parents ne doivent pas remplacer l'école. Ils doivent plutôt encadrer les enfants dans leurs efforts», affirme-t-il.

Selon Carlo Coccaro, les élèves n'ont pas plus de devoirs qu'avant dans les écoles québécoises. «Les enseignants s'adaptent au rythme de vie des parents. Ils donnent plus d'explications sur comment faire les devoirs», dit-il.

  • Une étude de l'université Duke a montré un lien entre la réussite scolaire et les devoirs à la maison, surtout à l'école secondaire.

  • Cette étude suggère que les enfants peuvent faire face à plus de devoirs à mesure qu'ils grandissent.


  • Vidéos

    Photos