Une mère violente est arrêtée

Mélanie Brisson
Le Journal de Montréal

Une jeune mère de Sainte-Adèle a été arrêtée mercredi pour avoir infligé de graves blessures à son bébé de deux mois et demi. L'enfant, qui a sombré dans le coma après avoir été violemment secoué, souffre d'une fracture du crâne et de côtes cassées, entre autres.

Les ambulanciers ont été appelés vendredi dernier au domicile familial, à Sainte-Adèle, pour un bébé de sexe féminin souffrant de difficultés respiratoires.

L'enfant a d'abord été transporté à l'hôpital du secteur, mais son état a rapidement nécessité son transfert à l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

Enquête

Compte tenu de la nature des blessures de la fillette de deux mois et demi, l'hôpital a avisé les policiers et une enquête a été enclenchée par la police de Sainte-Adèle qui a transféré le dossier à la Sûreté du Québec.

«La maman de 20 ans a été arrêtée hier (mercredi) vers 13 h à l'hôpital Sainte-Justine», précise la porte-parole de la SQ, Isabelle Gendron. La jeune femme, mère de deux autres enfants, a ensuite été libérée sous promesse de comparaître.

La DPJ retire les autres enfants

Elle devra revenir devant la cour le 20 janvier pour y être accusé de voies de fait graves sur son bébé de deux mois et demi.

Entre-temps, dès vendredi, ses deux autres enfants lui ont été retirés par la Direction de la protection de la jeunesse. Le frère jumeau de la fillette victime des voies de fait a été confié à la grand-mère maternelle. La grande soeur des jumeaux, âgée de 15 mois, a elle aussi été relocalisée.

Le père des enfants, qui vivait avec eux et leur mère, n'a rien à voir avec les tristes événements selon la police.

Les médecins ignorent encore si le bébé conservera de graves séquelles dues aux sévices qui lui ont été infligés. On sait seulement que la fillette, qui était dans le coma mercredi, repose dans un état stable.

mbrisson@journalmtl.com


Vidéos

Photos