6 membres d'une famille accusés

Mélanie Brisson
Le Journal de Montréal

Une famille qui vendait de la cocaïne au nord de Montréal a été épinglée par la police de Laval, tôt hier matin. Un père, sa fille, son garçon, sa soeur et son beau-frère faisaient notamment partie de ce réseau de trafiquants familial...

Les policiers de Laval avaient à l'oeil la famille Tremblay depuis le mois de janvier. Ils l'ont neutralisée vers 5 h 30 hier matin en arrêtant quatre hommes et deux femmes à Laval, Saint-Eustache et Deux-Montagnes.

Les arrestations ont été effectuées dans une résidence privée de la 20e Rue, à Laval-Ouest, ainsi que dans des appartements du boulevard Saint-Eustache, dans la ville du même nom, et rue Henri-Brabant à Deux-Montagnes. La police a également saisi de la drogue. «On a saisi 11 onces de cocaïne», précise le sergent Daniel Guérin, de la police de Laval.

Danielle Tremblay-Boulianne, 54 ans, et André Boulianne, 43 ans, font partie des suspects arrêtés. La police a aussi épinglé le frère de Mme Tremblay-Boulianne, Laurent Tremblay, 60 ans, ainsi que les deux enfants de ce dernier : Stéphane Tremblay, 36 ans, et sa soeur Mélanie, 29 ans.

Denis Girard, 57 ans, s'est également fait passer les menottes. Les suspects ont tous comparu hier après-midi au Palais de justice de Laval pour y répondre à des accusations de trafic de stupéfiants.

En cours d'enquête, les suspects ont vendu de la drogue à des agents doubles, qui ont accumulé de la preuve contre eux. Selon nos informations, c'est Danielle Tremblay-Boulianne qui gérait le réseau de distribution de l'organisation familiale, tandis que les autres vendaient.

Selon nos sources, c'est le crime organisé qui leur fournissait la drogue. La famille de trafiquants écoulait notamment sa drogue au bar Le Bock, à Saint-Eustache, selon ce qu'il a été possible d'apprendre.

mbrisson@journalmtl.com


Vidéos

Photos