Agence QMI
Agence QMI

Les politiciens condamnent les violences à Québec

Les politiciens condamnent les violences à Québec

GUY MARTEL/AGENCE QMI

Agence QMI

QUÉBEC | Plusieurs politiciens du Québec ont condamné les violences survenues lors de la manifestation tenue en après-midi, à Québec.

En après-midi, des heurts ont éclaté entre des contre-manifestants antiracistes et des policiers antiémeutes, alors que des membres du groupe de droite La Meute étaient réunis dans un stationnement souterrain.

«Nous condamnons la violence et l'intimidation. Nous vivons dans une démocratie où le #respect doit être la norme et non pas l'exception», a réagi le premier ministre du Québec, Phillippe Couillard, sur Twitter.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a appuyé son chef sur le réseau social en affirmant que «La population a le droit de s'exprimer et de manifester mais cela doit se faire dans le respect de nos lois. Tolérance 0 pour la violence».

«La violence, les masques, c'est pas un façon de s'exprimer. Peu importe son opinion. Point final», a pour sa part réagit le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

Même son de cloche du côté du chef de la CAQ, François Legault, qui estime que «les Québécois sont capables de débattre sereinement. Non à la violence.»

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, a aussi dénoncé les heurts. «La violence n'a JAMAIS sa place. Le respect est essentiel pour une saine démocratie!», a tweeté la chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Québec.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos