Sarah Daoust-Braun
Agence QMI

Montréal : un peu plus de récupération en 2017

Montréal : un peu plus de récupération en 2017

Photo Agence QMI / Archives

Sarah Daoust-Braun

L'agglomération de Montréal n'atteint pas encore les objectifs gouvernementaux pour le recyclage et le compost, même si elle a détourné des dépotoirs 4 % de plus de matières récupérables que l'année précédente.

«Nous devons aussi poursuivre les efforts pour le déploiement et le taux de participation à la collecte des matières organiques, ainsi que pour atteindre les objectifs gouvernementaux pour les matières recyclables et organiques», a reconnu par voie de communiqué le responsable de l'environnement et des services aux citoyens, Jean-François Parenteau.

En 2017, près de 85 000 tonnes de compost ont été récupérées lors de la collecte, soit une augmentation de 19 % par rapport à 2016.

Le taux moyen de récupération dans l'agglomération a donc grimpé de 23 %, ce qui reste tout de même loin de l'objectif de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles - Plan d'action 2011-2015, qui est de 60 %.

Matières recyclables

Du côté des matières recyclables, la collecte a évité d'éliminer plus de 163 000 tonnes, soit une baisse de 1,1 % par rapport à l'année précédente.

Le taux moyen de récupération s'est fixé pour l'occasion à 60,5 %, alors que l'objectif gouvernemental est de 70 %.

Au total, l'agglomération a récupéré près de 415 000 tonnes de matières en 2017, ce qui comprend aussi les résidus domestiques dangereux et les matériaux secs et encombrants. Le bilan des matières résiduelles a été déposé mercredi au comité exécutif.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos