Antoine Lacroix
Journal de Montréal

Une inspectrice-chef du SPVM suspendue

Une inspectrice-chef du SPVM suspendue

Roxane PitrePhoto tirée de LinkedIn

Antoine Lacroix

Une inspectrice-chef de la police de Montréal a été suspendue de ses fonctions, jeudi, pour avoir transmis à un candidat les questions et réponses d'un test de promotion.

Selon nos informations, Roxane Pitre fait face à cette sanction disciplinaire après qu'il ait été déterminé à la suite d'une enquête des Affaires internes qu'elle n'avait rien commis de criminel.

Sa suspension est d'une durée indéterminée pour le moment, avec salaire.

Ce n'est pas la première fois que Roxane Pitre est suspendue. Après le saccage de l'hôtel de ville en 2014 par des employés municipaux, elle s'était vu remettre une sévère suspension de 20 jours à cause de sa gestion de la situation.

«Légalement, il est impossible de parler du dossier personnel d'un employé. Je ne peux donc pas confirmer ou infirmer les informations», a indiqué au Journal l'inspecteur Ian Lafrenière, porte-parole du SPVM.

Proche de Pichet

L'inspectrice-chef de la Division sud est considérée comme étant anciennement dans la garde rapprochée de l'ancien chef Philippe Pichet, selon nos sources.

Lors de la crise qu'a traversé la police de Montréal en février 2017, Roxane Pitre avait démontré du soutien envers Pichet, alors qu'elle était à la tête d'une association des hauts-gradés du SPVM.

Roxane Pitre est à l'emploi du SPVM depuis 1993 et a notamment été commandante des postes de quartier 11, 13, 21. Elle a débuté sa carrière comme patrouilleuse, puis elle a gravi les échelons.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos