Sarah Daoust-Braun
Agence QMI

Cinq mesures pour aider les cyclistes montréalais

Cinq mesures pour aider les cyclistes montréalais

Sébastien St-Jean

Sarah Daoust-Braun

MONTRÉAL | Montréal a dévoilé mercredi le mémoire qu'elle présentera en vue de renouvellement du Code de la sécurité routière.

La métropole demande à Québec d'adopter cinq mesures concrètes pour aider à la sécurité, mais également à la fluidité des déplacements à vélo.

Voici ces mesures:

1. Autoriser les cyclistes à effectuer un virage à droite à un feu rouge. Cette mesure est permise partout au Québec sauf sur l'île de Montréal.

2. Permettre aux cyclistes de considérer les panneaux d'arrêt comme un «cédez-le-passage». Les cyclistes ne seraient donc plus obligés de s'arrêter à un arrêt, mais devraient ralentir et laisser les passages aux véhicules qui sont déjà à l'intersection.

3. Considérer l'emportiérage, c'est-à-dire lorsqu'un piéton ou un cycliste est renversé par une porte d'automobile qui s'ouvre de l'intérieur, comme un accident dans le nouveau Code de la sécurité routière.

4. Autoriser l'utilisation des feux pour piétons par les cyclistes, ce qui permettra de légaliser un comportement déjà bien répandu selon la Ville.

5. Rendre obligatoire l'installation de protections latérales sur les véhicules lourds pour réduire le risque de blessures graves lors d'une collision avec un cycliste ou un piéton.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos