Agence QMI
Agence QMI

Hausse des taxes à Montréal: les commerçants de Rosemont-La-Petite-Patrie réagissent

Hausse des taxes à Montréal: les commerçants de Rosemont-La-Petite-Patrie réagissent

Dario Ayala / Agence QMI

Agence QMI

MONTRÉAL - Les commerçants de la Promenade Masson, de la Plaza St-Hubert et de la Petite-Italie, dans l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie à Montréal, se disent inquiets des conséquences de la hausse de taxes du premier budget de l'administration Plante.

«Cette mesure aura des incidences néfastes sur nos commerçants, dont plusieurs pourraient mettre la clé sous la porte. Nos commerçants subissent déjà une concurrence très forte des géants et du commerce en ligne», ont affirmé vendredi Mélanie Beaulieu, présidente de la Société de développement commercial (SDC) de la Promenade Masson, Alain Delisle, de la SDC Plaza St-Hubert, et Dorina Tucci, de la SDC de la Petite Italie et du Marché Jean-Talon.

Selon eux, les commerçants de l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie auront besoin de mesures de soutien fortes pour atténuer les effets de cette hausse de taxes, qui totalise 4,6 % pour les bâtiments non résidentiels, largement au-dessus du taux d'inflation moyen estimé à 2,1 %.

Plusieurs propriétaires de logements et d'immeubles locatifs de l'arrondissement avaient également fortement réagi au dévoilement du budget Plante-Dorais, mercredi. La hausse de taxe pour ces contribuables s'élève à 5,6 %.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos