Sarah Daoust-Braun
Agence QMI

Montréal met sur pied un groupe pour lutter contre la discrimination

Montréal met sur pied un groupe pour lutter contre la discrimination

Sébastien St-Jean / Agence QMI

Sarah Daoust-Braun

L'administration de Valérie Plante met sur pied un groupe de réflexion pour lutter contre la discrimination dont le mandat reste encore à définir.

«Ça peut toucher plusieurs aspects, dont le recrutement», a expliqué Valérie Plante lors d'un point de presse lundi. La mairesse souhaite entre autres davantage de diversité dans les institutions, notamment dans la fonction publique montréalaise.

La composition des membres de la table de réflexion, qui comptera une quinzaine de personnes, sera annoncée plus tard cette semaine. Haroun Bouazzi, de l'Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec, en fera partie, tout comme un membre du comité exécutif et du cabinet de la mairesse.

«On n'a pas besoin d'avoir une autre table ronde sur ces enjeux-là», a critiqué le chef de l'opposition Lionel Perez. Il a précisé que le Conseil interculturel de Montréal, qui relève du conseil municipal, émet déjà des recommandations à la Ville sur les questions liées à la discrimination.

Questionnée sur cet aspect, la présidente du conseil Marie-Aline Vadius a répondu qu'elle était «très contente qu'il y ait une concertation plus large» sur le sujet et que le conseil était prêt à collaborer avec la nouvelle administration.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos