Zacharie Goudreault
Agence QMI

Chaleur: record fracassé à Montréal

Chaleur: record fracassé à Montréal

Zacharie Goudreault

De nombreux records de chaleur ont été fracassés dimanche au Québec.

Un record vieux de plus de 125 ans a été battu à Montréal alors que la température a légèrement dépassé 30 degrés en fin d'après-midi. Le dernier record de température pour la métropole québécoise un 24 septembre était de 27,2 degrés. Si la température atteint 29 degrés dans la métropole lundi, un autre record sera battu.

À Québec, un sommet historique a été dépassé lorsque la température a atteint 29 degrés. La marque précédente était de 25 degrés en 1938.

À Trois-Rivières et à Shawinigan, une température de 30 degrés a été enregistrée, tandis que la précédente marque était de 26,7 degrés en 1937. À Ottawa, la température a atteint 31,4 degrés. Selon Environnement Canada, l'ancien record était de 28,5 degrés.

Ce qui étonne Bruno Marquis, d'Environnement Canada, c'est la durée de cette vague de chaleur. Au cours des 15 derniers jours, la température a été anormalement élevée et les précipitations ont été quasi inexistantes. «C'est peut-être du jamais vu. Si ce n'est pas la période la plus longue, on n'est pas loin du jamais vu», a-t-il lancé.

La température continuera de frôler 30 degrés dans la métropole jusqu'à mercredi soir. Par la suite, «un front froid dépressionnaire» entraînera une chute drastique de la température, qui retournera à la normale saisonnière d'environ 16 degrés.

Rattraper l'été manqué

Les vendeurs de climatiseurs profitent également de cette vague de chaleur. «J'ai vendu plus de climatiseurs dans les deux dernières semaines qu'au mois d'août», s'est réjoui le propriétaire de Climatisation Beaubien, André Blain. «L'été a été catastrophique après les vacances de la construction. On ne récupère pas tout, mais c'est un petit baume.»

Le président de l'entreprise lavalloise Climatisation AP, André Perron, a quant à lui reçu de «trois à quatre fois plus de demandes» pour l'entretien de systèmes de climatisation dans les deux dernières semaines qu'à l'habitude.

Dans les rues touristiques du Vieux-Montréal, les terrasses de plusieurs restaurants débordaient dimanche. Certains employés rencontrés par le 24 Heures ont affirmé que l'achalandage exceptionnel des derniers jours compensait pour les impacts négatifs de l'été pluvieux.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos