Agence QMI

Vers une journée de grève des taxis à Montréal?

Vers une journée de grève des taxis à Montréal?

Des chauffeurs de taxi avaient manifesté contre Uber devant l'Assemblée nationale, le 25 novembre 2015. Photo Aurélie Girard / Agence QMI

MONTRÉAL - Des propriétaires et chauffeurs de taxis montréalais veulent convaincre les entreprises de taxi de cesser de leur transférer des appels lors d'une journée de grève et de blocages prévue fin janvier.

«Cela va inciter les chauffeurs à participer aux actions», a affirmé Hassan Kattoua, qui travaille de concert avec Mouhcine El Meliani, qui organise présentement ce mouvement pour mettre fin au service UberX.

M. Kattoua, qui préfère parler de «journée de mobilisation» plutôt que de grève, fait partie du Comité des propriétaires et des chauffeurs de taxi de Montréal (CPCTM), qui a tenu une rencontre mercredi à laquelle M. El Meliani était présent.

Le groupe s'est entendu pour négocier avec les intermédiaires de taxi afin qu'ils arrêtent de donner des appels le temps de la «journée de mobilisation», a-t-il indiqué.

Blocages

Des blocages de la voie publique sont au menu lors de cette journée dont la date n'a toujours pas été divulguée. «Nous allons organiser des fermetures de rue et d'autres surprises, a mentionné Hassan Kattoua. Si ça ne donne pas de résultats, ça va être des opérations à tous les jours.»

Dans un courriel, Mouhcine El Meliani souligne que les ponts et l'aéroport pourraient être paralysés lors de la «grève générale» prévue fin janvier.

M. Kattoua a indiqué que 800 signatures de chauffeurs de taxi en appui à la mobilisation ont été amassées et qu'on en vise 2400. Advenant un refus des entreprises de taxi de coopérer, les chauffeurs iront tout de même de l'avant dans leurs actions.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos