Alexandre Cantin
Agence QMI

300 employés seront mis à pied chez RioTinto IOC de Sept-Îles

300 employés seront mis à pied chez RioTinto IOC de Sept-Îles

Photo d'archives AFP

Alexandre Cantin

SEPT-ÎLES | Les travailleurs de RioTinto IOC à Sept-Îles ont appris vendredi après-midi que les deux tiers d'entre eux, soit 300 personnes, seront mis à pied le 14 mai prochain.

La compagnie minière a pris cette décision à la suite du déclenchement d'une grève il y a quatre semaines par les travailleurs de la mine située au Labrador.

Les activités de manutention et de chargement de minerai de fer à Sept-Îles sont interrompues par l'arrêt de production à la mine.

Les travailleurs de Sept-Îles ont manifesté leur solidarité envers leurs confrères du nord lors d'une marche qui s'est tenue en fin d'après-midi vendredi.

«On n'est pas surpris de ça et les employés le savaient aussi. C'est sûr que ça frappe parce que ça concerne près du deux tiers des employés. Ils n'ont pas accès à aucun fonds de secours de grève. Ils sont mis à pied. On va regarder pour les procédures pour l'assurance-chômage en attendant», a expliqué le président de la section locale 9344 du syndicat des Métallos, Eddy Wright.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos