Agence QMI

Pas de pétrole sur les rails de Lac-Mégantic en 2016

Dernière mise à jour: 30-01-2016 | 16h54

LAC-MÉGANTIC - Aucun pétrole ne passera sur les rails traversant la municipalité de Lac-Mégantic pour l'année 2016, a annoncé samedi le ministre fédéral des Transports Marc Garneau lors de l'ouverture officielle du Bureau de reconstruction du centre-ville.

L'homme politique a parlé avec des officiels de la Central Maine and Quebec Railway, qui lui ont confirmé la nouvelle.

Le maire de la municipalité, Jean-Guy Cloutier, est content de savoir que le pétrole ne passera pas cette année à Lac-Mégantic, mais aurait préféré que ce soit le cas pour toutes les matières dangereuses.

«Chaque bruit que le train peut faire lors d'une manœuvre de triage insécurise les gens. Le train, qui était notre ami auparavant, est devenu l'ennemi le plus craint à Lac-Mégantic», a pour sa part réagi Robert Bellefeuille, porte-parole de la Coalition des citoyens pour la sécurité ferroviaire.

Le ministre a indiqué qu'il devrait revenir à Lac-Mégantic pour rencontrer les citoyens à ce sujet, qui fait partie de ses priorités.

Un bureau pour rebâtir

L'annonce a eu lieu pendant l'inauguration du Bureau de reconstruction, à la gare patrimoniale. Les citoyens étaient invités à s'y rendre pour échanger avec l'équipe du bureau.

Le financement de ce bureau et de ses employés est assuré pour les trois prochaines années grâce à une enveloppe de 1 965 000 $, a annoncé le ministre Garneau samedi. Une fondation privée et la Ville de Québec ont aussi financé le projet.

«Les intervenants ont consacré beaucoup de ressources au rétablissement, que ce soit en temps, en énergie ou en argent, a déclaré le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, dans un communiqué. À nos yeux, le Bureau de reconstruction du centre-ville est l'outil essentiel qui permettra d'optimiser les retombées de ces investissements et de poursuivre les efforts pour un centre-ville exceptionnel.»

Consultation citoyenne

En 2014, une démarche de consultation citoyenne a été mise en branle afin de concevoir un plan de reconstruction de la zone sinistrée. Le processus, nommé «Réinventer la ville», a mené à la création du Bureau de reconstruction et à la publication d'un plan d'action.

Le bureau a pour mission de coordonner les acteurs privés et publics dans la reconstruction, de stimuler la relance en créant des alliances, de faire évoluer la participation citoyenne à ce projet et d'assurer la promotion de l'image de marque de Lac-Mégantic.

La municipalité a souligné l'importance, dans les discussions concernant la reconstruction, de «respecter un devoir de mémoire des victimes» et d'adopter une approche de développement durable.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos