Michael Applebaum se présente comme l'homme de la situation


Étienne Laberge

Dernière mise à jour: 13-11-2012 | 16h17

MONTRÉAL - L'ancien bras droit de Gérald Tremblay, Michael Applebaum, s'est présenté mardi comme le «candidat idéal» pour devenir maire de Montréal.

L'ancien président du comité exécutif n'a pas encore déposé officiellement sa candidature en vue des élections de vendredi, mais ses intentions sont claires.

«Je pense être le candidat idéal pour le poste de maire par intérim. J'attendrai d'avoir discuté avec les chefs des autres partis avant de présenter ma candidature», a déclaré M. Applebaum devant la presse.

Pour accéder au poste de maire, il devra remporter le vote secret qui se tiendra à l'hôtel de ville, vote auquel prendront part 64 élus issus des trois formations politiques municipales, à savoir Union Montréal, de l'ex-maire Tremblay, Vision Montréal, de Louise Harel, et Projet Montréal, de Richard Bergeron, plus une poignée de candidats indépendants.

Ce revirement de situation n'a pas plu à l'ancien compagnon d'armes de Michael Applebaum, Richard Deschamps. Les tensions sont d'autant plus fortes que les deux rivaux siègent au sein du même parti, Union Montréal.

Aussi sur Canoe.ca

«Nous avons ici une personne qui prend une voie différente toute en restant membre de notre caucus, c'est assez particulier», a lancé Richard Deschamps qui avait été désigné par les membres d'Union Montréal comme remplaçant du maire Tremblay.

«On ne peut pas jouer sur deux tableaux en ce moment. Il faut être sérieux», a déploré M. Deschamps.

Certains croient que la lutte entre Deschamps et Applebaum pourrait mener à l'implosion de leur parti.

Les partis d'opposition jouent la prudence face à cette guerre fratricide. Ils n'excluent pas de présenter leur propre candidat, bien que ces candidatures n'aient aucune chance de l'emporter.

Si Michael Applebaum promet à Vision Montréal et Projet Montréal une place au sein du comité exécutif, l'opposition pourrait alors lui accorder leurs votes, et donc, les clefs de la ville.
Avec la collaboration d'Emmanuel Delacourt


Vidéos

Photos